Retour l'accueil du site





Sigrid BAFFERT & Jeanne MACAIGNE


La Chose du Méhéhéhé


Derrière ce titre énigmatique, qui fleure bon les antipodes, se cache une pépite. Une pépite artistique, cocasse, écologique, poétique.

Voilà un livre qui décoiffe, qui échevelle, écrirait son auteur, Sigrid Baffert.
Son « appétit d’imaginaire », selon ses propres termes, propose à ses jeunes lecteurs une histoire étrange et belle qui s’annonce d’emblée bien mystérieuse.

L’entrée dans le roman ne comporte pas de mots, seulement des images, d’éloquentes images de naufrage et de fonds marins.
Le sujet étant ainsi abruptement lancé, le lecteur plonge aussitôt dans l’aventure.

L’affaire peut effrayer : les textes évoquent un monde totalement inconnu, les illustrations confirment une absolue perte de repères.

Mais l’heure n’est pas à la tergiversation, le lecteur se trouve rapidement mêlé à la conversation tenue par un trio d’êtres bavards  et affublés de prénoms hors norme. Ce sont, on l’apprend vite, trois pieuvres.
Mouvantes et filantes, curieuses et intelligentes, elles ont l’aspect, selon l’illustratrice Jeanne Macaigne, excusez du peu...  des Trois Grâces !

Il faut au moins cela pour entraîner sans façon le lecteur-plongeur-auditeur dans l’Antre qu’elles occupent avec toute une bande de squatteurs de la même eau.
L’endroit est surprenant mais protecteur. Les prédateurs, tenus à bonne distance, il fait office de cocon. Le lecteur peut enfin reprendre souffle et quiétude. Il peut même se laisser aller à l’admiration de ballets aquatiques exécutés par les habitants du lieu.

Il est donc devenu en quelques pages lecteur-plongeur-auditeur-spectateur.
De là à lui rajouter une casquette, celle d’acteur, il n’y a qu’un pas...

Un pas qu’il va franchir en s’immergeant dans cette captivante histoire, pleine de suspense.

L’univers dans lequel l’auteur l’invite est d’une grande richesse littéraire. Le registre de langue est tantôt soutenu, tantôt courant, teinté de familier, souvent un mélange détonnant et amusant des trois. Le lexique est abondant, nuancé, ciselé. Les mots, connus ou inconnus, existants ou inventés, appellent au jeu : jeux de mots, jeux de sens, jeux de sons.

Les illustrations, foisonnantes, vives, drôles, expressives, sont de véritables tableaux.

Textes et illustrations se confortent, se répondent et permettent une compréhension différenciée selon l’âge et la sensibilité des lecteurs

Les tout jeunes verront par exemple sur la couverture de drôles de petites bestioles dans un endroit bizarre. D’autres plus avertis penseront à Vingt mille lieues sous les mers, les plus expérimentés percevront peut-être l’inspiration de Botticelli faisant naître sa Vénus...

Un livre pépite, nous persistons et signons... De quoi rajouter une casquette supplémentaire à notre  lecteur-plongeur-auditeur-spectateur-acteur : celle de pêcheur de perles !

Catherine Arvel 
(19/10/19)    



Retour au
sommaire
Jeunesse







MeMo

(Octobre 2019)
Format 14 x 19 cm
84 pages - 11

À partir de 9 ans



Texte
Sigrid BAFFERT


Illustrations
Jeanne MACAIGNE