Retour à l'accueil du site





Paule FERRIER et Xavière DEVOS


La princesse au don perdu

Comme il est agréable de voir le monde des contes s’enrichir au fil du temps, de génération en génération, d’année en année ! En voici un nouveau qui vient trouver sa place dans la grande série des histoires universelles. Il y est question d’un royaume pacifique gouverné avec sagesse, de princesses et de dons apportant l’harmonie, la sérénité et la stabilité. Les illustrations de Xavière Devos sont superbes et intemporelles.

Le roi et la reine avaient cinq filles aux noms de fleurs : Flore, Iris, Rose, Jacinthe et Pivoine. Quatre d’entre elles avaient un talent particulier.

Flore était la princesse des oiseaux. Elle avait une voix magnifique.
Rose était la princesse du vent. Elle savait apprivoiser les tempêtes et les tornades.
Pivoine était la princesse des arbres. Elle connaissait le secret des forêts.
Jacinthe était la princesse de la mer. Elle vivait au rythme des vagues et protégeait les marins.

Seule, Iris, à seize ans, n’avait toujours aucune prédisposition particulière.
Sa mère, la reine, décide alors de consulter les grands ancêtres qui conseillèrent à la princesse de choisir elle-même parmi les dons des Anciens aujourd’hui disponibles : les mots, les loups le ciel, le feu, le temps…

Mais la princesse ne veut pas choisir parmi les dons des Anciens, elle veut chercher celui qui serait vraiment le sien.
« Vénérables Aïeux, je vous remercie de vous soucier de mon sort. Avec votre accord, je partirai arpenter nos terres en quête de mon don caché. J’en explorerai chaque recoin pour trouver ce pour quoi je suis douée ! »

Au cours de son périple, elle connaît plusieurs mésaventures et comprend qu’elle ne peut être la princesse des chevaux, des montagnes ou des abeilles. Elle s’adresse à tous les êtres humains, animaux, végétaux ou minéraux qu’elle rencontre mais aucun ne peut l’aider dans sa quête. Elle rentre au palais déçue et désespérée.

Après quelque temps, heureusement, lui vient une idée originale…

Une belle histoire qui montre comment trouver au fond de soi ce pourquoi on est vraiment fait. Un magnifique album, grand format, aux illustrations délicates, expressives et émouvantes. Un très joli cadeau pour tous les enfants à partir de cinq ans.

Serge Cabrol 
(08/07/19)    



Retour au
sommaire
Jeunesse






Paule FERRIER et Xavière DEVOS, La princesse au don perdu
De La Martinière
jeunesse

Format 26,5 x 38 cm
28 pages - 16

à partir de 5 ans



Texte
Paule FERRIER


Illustrations
Xavière DEVOS