Retour à l'accueil du site





France QUATROMME & Sébastien BOSCUS


L’orchestre de la favela


Carlia est une petite fille qui habite dans une favela, une cité populaire de Rio, au Brésil.

Elle vit avec son grand-père, « une sorte de chercheur d'or. Du matin au soir, il fouine dans les poubelles de la décharge. Il y déniche de vrais trésors, un guidon, une roue ou je ne sais quoi encore. Puis il marche à pas pressés et s'enferme dans sa cabane au milieu de la favela où il transforme ce bric-à-brac en objets extraordinaires. Ensuite, il va vendre ces drôles d'engins sur le marché. »

Après l’école, Carlia va faire des ménages dans les beaux quartiers pour gagner quelques sous.

C’est en rentrant qu’elle passe devant l’école de musique où un professeur joue du violon. Elle aime beaucoup cette musique. Alors, quand le professeur lui dit d’entrer et lui propose de jouer avec lui, c’est le bonheur absolu.

Quand son grand-père vient la chercher, le professeur dit au vieil homme : « Si seulement elle avait un violon ! Croyez-moi, cette petite a de l'or dans les doigts ! »
Il offre même de lui donner des cours gratuitement.
Mais Carlia sait que « ces choses-là sont pour les autres », pas pour elle.

Son grand-père lui prouvera le contraire…

D’autres enfants rêvent aussi de devenir musiciens et, grâce au génie inventif du grand-père, c’est un petit orchestre qui se crée dans la favela avec l’aide du professeur, fasciné par leur ingéniosité, leur créativité et leur passion pour la musique.

Les illustrations vivantes et colorées de Sébastien Boscus font de cet ouvrage un très bel album où les jeunes lecteurs découvriront que si on a une vraie passion on peut toujours trouver des moyens de franchir ou contourner les obstacles. Une belle leçon de vie qui les aidera à grandir.

Serge Cabrol 
(26/08/19)    



Retour au
sommaire
Jeunesse








Chant d'orties

Format 27 x 24 cm
32 pages - 16

Texte
France QUATROMME

Illustration
Sébastien BOSCUS







Découvrir sur notre site
d'autres livres
de France Quatromme :

Shiro et les Kamishibaïs

Au temps des cerises