Retour l'accueil du site





Adèle TARIEL & Caroline TACONET


Un vent meilleur


Louise vit au bord de la mer avec sa sœur Sarah et son frère Noé.

« Un jour, en rentrant de l'école, j'ai vu ce garçon à travers la vitre de la voiture. Il était avec sa maman, les bras chargés de bidons. Les yeux d'un bleu transparent comme la mer.
Devant mon air intrigué, Maman m'a expliqué :
— Ils viennent chercher de l'eau à la douche de la plage. Tu sais, ma chérie, ce sont les gens qui vivent dans le bois, sous des tentes.
Je n'ai rien dit, j'ai compris. Sous les tentes, là si près de chez nous, des familles vivent sans eau ni électricité. »

Dans une grange au fond du jardin, sa tante bricoleuse lui montre un biplan qu’elle répare pour qu’il puisse voler de nouveau et qui pourrait bien se révéler très utile plus tard dans l’histoire...

Louise et le garçon, prénommé Asaf, vont se revoir sur la plage : « Le jour suivant, Asaf m'attendait. Il a dessiné une maison sur le sable. Puis il l'a transpercée avec son bâton en sifflant des bruits de bombes.
Une larme a coulé sur sa joue en même temps qu'une vague recouvrait son dessin. J'ai senti une bourrasque dans mon cœur. Alors nous sommes repartis à la poursuite des mouettes.
Nous avons parcouru la plage de long en large, jusque sur le ponton, ce pont vers nulle part. »

C’est un très bel album pour parler des migrants qui trop souvent ne sont plus considérés et respectés en tant qu’êtres humains. Cela montre bien l’importance de s’engager individuellement pour apporter du réconfort à ceux qui viennent de pays ravagés par la guerre ou la pauvreté.

Les illustrations reflètent bien le dynamisme, la joie de vivre malgré les problèmes et l’espoir d’un avenir meilleur qui animent si souvent les enfants.

Il est essentiel de situer les humains au cœur de nos vies et de nos priorités. Ce livre est un bel envol vers un monde que l’on voudrait accueillant à tous.   

Brigitte Aubonnet 
(24/07/19)    



Retour au
sommaire
Jeunesse







Adèle TARIEL & Caroline TACONET, Un vent meilleur
Utopique

(Février 2019)
Format 22 x 32 cm
36 pages - 15,50






Texte
Adèle TARIEL


Illustrations
Caroline TACONET