Retour l'accueil du site





Collectif sous la direction de Benoît Antille
Textes de Noëlle Revaz

Vraies-fausses histoires



            'Vraies fausses-histoires' est un livre hors du champ purement littéraire traité habituellement dans les chroniques d'Encres Vagabondes. En effet, et bien que la fiction littéraire y soit présente, celle-ci n'y occupe pas une place dominante, encore que... Bien plus que le catalogue classique d'une exposition, ce livre nous dévoile toute la créativité et la formidable inventivité du Réseau Musées Valais pour réinterpréter le contenu du fonds muséographique des musées du Valais en Suisse (Musée du Vin à Sierre, Musée d'histoire du Valais à Sion etc...) Pour mener à bien ce projet ambitieux, le RMV (Réseau Musées Valais) a donc constitué une équipe composée d'artistes, d'historiens, d'écrivains....

            "Au final, cette équipe aura en effet bénéficié d'une période de plus de deux ans pour son développement et sa réalisation, incluant une importante phase de recherches menée dans deux directions : la collecte d'un matériel historique destiné à la rédaction de cinq biographies fictives et la sélection  des œuvres et objets dans les collections des musées"

Sous la plume talentueuse de Noëlle Revaz (écrivaine valaisanne), Vraies-fausses histoires nous raconte la vie singulière de cinq collectionneurs imaginaires nés en Valais, au travers de leurs collections d'objets historiques et artistiques. Formidable travail de fiction où le passé fait écho au présent. Par exemple, ce portrait de Jean Roten, né à Viège en 1504  qui côtoya Erasme, Thomas Plattner et Paracelse, s'en revenant au pays et qui fut accusé de sorcellerie au motif qu'il voulait venir en aide aux pauvres en introduisant la pomme de terre... Formidable portait également de Henriette, la femme aux boucles d'oreilles, laquelle nous dit sa révolte au travers de sa correspondance. Et puis l'histoire de ce missionnaire où l'on apprend qu'il y eut en Valais une émigration de "débarras", c'est à dire expulsion de valaisans marginaux et 'mal-pensants'.  Cette confrontation entre fiction - parfois iconoclaste - et la  mise en scène d'objets extraits des collections des musées donne tout son sens à " Musée comme lieu d'interprétation".

            "A l'instar du roman de Georges Perec  'La vie mode d'emploi', Vraies-fausses histoires a été conçu comme une "machinerie" destinée à activer l'imagination, dans un jeu de références historiques, culturelles et institutionnelles, fonctionnant sur divers niveaux de lecture".

            La référence de Benoît Antille, curateur* de l'exposition, à Georges Perec n'est semble-t-il pas innocente. Ce beau livre qui nous plonge au cœur d' une expérience muséographique originale a réussi son but : 'activer l'imagination'  et ce, dans un domaine souvent méconnu.

Yves Dutier 
(16/10/19)    

* Curateur : Un commissaire d'exposition, parfois appelé curateur d'exposition (anglicisme dérivé de curator également utilisé comme tel dans certaines sources francophones) est une personne qui conçoit une exposition (artistique, historique, scientifique etc... et en organise la réalisation. 'Source Wikipédia'



Retour
Sommaire
Lectures










Art & Fiction

160 pages - 25










Noëlle Revaz,
née en Suisse en 1968, nouvelliste et romancière, a déjà obtenu plusieurs prix littéraires.

Bio-bibliographie sur
Wikipédia