Retour à l'accueil du site





Jo HOESTLANDT & Johanna KANG


La grande peur sous les étoiles

L’histoire débute par un retour en arrière. Hélène est une vieille dame qui se souvient du soir où elle a eu neuf ans.

Pour fêter son anniversaire, elle a invité sa meilleure amie, Lydia à venir dormir chez elle. C’est un soir exceptionnel car les deux petites filles sont toutes seules à la maison. Elles se racontent des histoires à faire se dresser les cheveux sur la tête. Soudain, des pas résonnent dans l’escalier et une voix chuchote : « Ouvrez, je suis la dame d’onze heures ; ouvrez, je suis la dame d’onze heures », puis une autre murmure : « Ouvrez, ouvrez vite, c’est moi, le fantôme de minuit ».
On pourrait croire que les deux petites filles vont vivre une aventure fabuleuse, pleine de suspense et de frissons. Seulement, Lydia a une étoile jaune cousue sur sa veste, exactement comme les deux personnes qui sont venues frapper à la porte. Lorsque les parents d’Hélène rentrent, les deux enfants racontent ce qu’elles ont entendu.
Lydia demande à rentrer chez elle. Hélène est en colère, sa fête d’anniversaire est gâchée.
Je me sentais si furieuse, si malheureuse d’être abandonnée par ma meilleure amie le jour de mon anniversaire que je lui ai crié du haut de l’escalier : « Je m’en fiche, tu n’es plus mon amie ! »
Et je suis rentrée chez moi en claquant la porte.
Le lendemain, elle a découvert que son amie avait disparu.

Le livre, subtilement, fait émerger un pan de l’histoire passée, celle de la rafle des Juifs en France pendant la Seconde Guerre mondiale. Il montre comment les lois de l’époque bouleversent le quotidien et les relations habituelles de façon tout à fait injuste et incompréhensible. Le récit, tout en retenue, permet d’aborder ce contexte historique avec les plus jeunes et provoque, comme l’indique Claude Roy dans la préface de l’album : « la vertu d’étonnement et la force d’indignation des enfants, ressources que les adultes perdent parfois ».

Enora Bayec 
(05/02/20)    



Retour au
sommaire
Jeunesse






Jo HOESTLANDT & Johanna KANG, La grande peur sous les étoiles
Syros

40 pages - 16,90









Texte
Jo HOESTLANDT


Illustrations
Johanna KANG