Retour l'accueil du site





Alex COUSSEAU & Charles DUTERTRE


Indigo


On est à la fin du 18e siècle. Gaspard à dix ans, c’est un garçon curieux qui s’interroge sur la vie et sur tout ce qui l’entoure. Ses parents rechignent à répondre à ses questions et restent évasifs lorsque le garçon leur demande des précisions sur leur métier. Indienneurs, à l’aide de bois sculpté, ils impriment des tissus destinés à voyager.
Pour avoir des réponses, Gaspard s’invente un personnage, Melchior, un ami imaginaire avec lequel ils se posent des questions et y répondent.

Comment s’appellent les outils avec lesquels mon père passe ses journées à sculpter le bois ?
Réponse : Des couteaux, des gouges et des burins.

Gaspard va ainsi poursuivre ses recherches, découvrant l’étonnant métier fait par les membres de sa famille, son père sculptant des reliefs sur du bois, sa mère blanchissant des tissus, son oncle effectuant les teintures une couleur après l’autre.
Dans l’atelier de son oncle, le jeune garçon fait vivre Melchior sur les tissus, le dessinant au pinceau fin avec de l’indigo. Se faisant, il poursuit son investigation et découvre ce qu’il advient des tissus, qui, une fois imprimés, voyagent par bateau jusqu’à Nantes.
Son imagination, bien que débordante, ne lui permet pas de voir au-delà du voyage.
C’est en observant finement les indiennes réalisées par sa famille et les planches sculptées qu’il va y lire l’esclavage. Ces tissus, achetés à Nantes par de riches négociants, partent ensuite vers l’Afrique pour être monstrueusement monnayés contre des esclaves.  
Il est d’abord furieux contre sa famille et il va lui falloir comprendre pourquoi, via son activité, elle semble être un maillon de cette abominable chaîne.

Le cheminement de Gaspard permet au jeune lecteur de découvrir à la fois le métier d’indienneur et la traite des esclaves.
Le texte est riche, précis et poétique.
Les illustrations sont très belles, finement structurées par un trait délicat et fouillé. Très colorées, elles fourmillent de détails et de scènes variées.

Voici un conte documentaire très réussi, un album aussi beau que passionnant.

Cécile Cohort 
(03/06/24)    



Retour au
sommaire
Jeunesse






Alex COUSSEAU & Charles DUTERTRE, Indigo
Rouergue

(Mai 2024)
Format 21 x 30 cm
64 pages - 18 €

À partir de 7 ans




Texte
Alex COUSSEAU




Illustration
Charles DUTERTRE