Retour à l'accueil du site





Caroline FAIT & Éric PUYBARET


Le Mur


Le Mur est un album fort, à la hauteur du message puissant qu’il véhicule.

Inspiré de la grande histoire, celle de la partition de la ville de Berlin après la seconde guerre mondiale, suivie de la construction du Mur en 1961, le récit de Caroline Fait décrit fidèlement le processus historique et ses conséquences humaines.

L’auteure présente ce mur de façon anonyme. Aucune référence géographique, aucun nom propre ne lui sont attribués. Sa dimension hors-sol le rend universel et intemporel.
Un mur érigé en symbole, qui au-delà de son béton froid, coercitif, punitif, ouvre un champ de sensations et de réflexions. 

Le graphisme d’Éric Puybaret, aussi prégnant que les textes qu’il illustre, contient un grand nombre d’informations sous-jacentes et confère à l’ouvrage plusieurs niveaux de lecture.

Le soldat qui introduit et termine l’histoire, répété à l’infini, a tout d’un pantin. Il pourrait prêter à sourire, s’il ne maniait pas pans de mur et barbelés.
Le jeune lecteur sent d’emblée qu’il va entrer dans un monde absurde et grotesque.

Cette première impression sera confirmée par un sentiment de gigantisme, d’écrasement, et d’obscurité. Autant de sensations qui révèlent une implacable dureté opposée à la faiblesse et la fragilité individuelle.

Le but des créateurs de cet ouvrage n’est bien évidemment pas de déstabiliser son jeune lectorat, mais de l’amener à considérer le monde en conscience.
Nul besoin d’être féru d’histoire pour se rendre compte que cet univers sombre manque d’humanité.

Un grand mot servi par des comportements concrets : l’amitié sincère, la fidélité, le respect, le courage.
Ces qualités nécessitent certes des efforts, mais elles en valent la peine !
Ce sont elles qui permettent au monde de tourner rond, aux humains de vivre en harmonie. Elles qui sont garantes de nos valeurs les plus précieuses, telles la fraternité et la liberté.

Le récit s’achève sur un enfant heureux, libre comme l’air pur qui l’entoure. Tel un oiseau, il vole.
Tout un symbole qui remplace le précédent. Le Mur est tombé.
Oui... le Mur est tombé !

Catherine Arvel 
(19/10/20)    



Retour au
sommaire
Jeunesse








La Martinière

(Septembre 2020)
Format 24 x 34 cm
32 pages - 16













Découvrir sur notre site
un autre album
d'Éric Puybaret :


Le jouet des vents