Retour l'accueil





Claire GARRALON

L.O.L.A.


Quand Lola est entrée dans la classe pour la première fois, belle, sensuelle et délicate comme un papillon, chacun et chacune retiennent leur souffle. D'emblée, elle décide de s'asseoir à côté de Charlie. Rien qu’à entendre la jeune fille épeler son prénom en séparant chaque lettre de façon mélodieuse il y a déjà de quoi fondre. L’amitié entre Charlie et Lola est immédiate, magique et profonde. Un sentiment nouveau fait d’attirance (du désir peut-être ?), d’un trouble indéfinissable et délicieux qui se traduit par un besoin irrépressible de la présence de l’autre, d’ « une joie intense, un bouleversement bizarre », envahit Charlie, dix-sept ans, pour la première fois. Est-ce cela être amoureux ? Les filles plaisent à Charlie mais certains garçons aussi. C’est d’une personne que l’on tombe amoureux, pourquoi faudrait-il s’arrêter au genre et se conformer à une étiquette d’hétéro ou d’homo ? Charlie, tandis que le bonheur d’aimer l’éblouit, cherche à comprendre ce qui se passe dans sa tête et dans son corps et à le mettre en mots. « Je dois parler, dire ce que je ressens pour comprendre, pour sortir de la solitude et pour que ça existe (…), Si je me tais, je me poserai toujours des milliards de questions et mon corps s’épuisera d’émotions contradictoires, de peurs accumulées. » « Est-ce que tout le monde a peur la première fois ? »
Ce sera pour Charlie l’occasion certes de perdre l’insouciance de l’enfance mais surtout d’apprendre à se connaître et de s’affranchir de son cocon familial chaleureux et rassurant pour prendre son envol. Devenir adulte ce n’est pas seulement passer le permis de conduire, c’est aussi être capable d’appréhender sa propre liberté, de faire des choix et de s’affirmer comme un être à part entière. 

            Si Claire Garralon, dans ce court récit teinté de fraîcheur et d’intelligence aborde avec une extrême finesse ce moment de basculement qu’est l’adolescence à travers le thème récurrent des premiers émois amoureux, elle le fait avec ingéniosité en y ajoutant une dose d’ambiguïté, un détour par la peinture et une coloration très actuelle en y introduisant avec délicatesse à partir de simples scènes du quotidien les problématiques aujourd’hui omniprésentes du genre, de la différence et de la tolérance.
L’auteure y évoque aussi très clairement l’utilité de poser des mots sur les ressentis pour les comprendre et les analyser, pour parvenir à construire une pensée cohérente et à faire des choix maîtrisés, nécessité qui ne concerne bien évidemment pas que les adolescents mais qui prend à cet âge une importance toute particulière.
La narration faite à la première personne par Charlie fait sonner juste ce texte fluide écrit avec beaucoup de sensibilité et avec ce qu’il faut d’intimité pour qu’il parle directement aux adolescents. Leur plaira aussi, c’est certain, la clarté et le caractère positif du récit. Ce coup de foudre n’a rien de destructeur. Il sera au contraire une pierre permettant à Charlie de se construire à partir de ce qu’il est, en assumant ses peurs et ses désirs, le regard tourné avec confiance vers l’avenir.

L.O.L.A. est un récit court, efficace, lumineux et plein d’émotions qui, loin des stéréotypes sociaux et de tout préjugé, adresse aux adolescents un message simple mais percutant de respect de soi-même et des autres.  

Dominique Baillon-Lalande 
(18/12/20)    



Retour au
sommaire
Jeunesse







Claire GARRALON, L.O.L.A.
Actes Sud Junior

D'une seule voix
(Septembre 2020)
72 pages - 9,80









Claire Garralon
a déjà publié de nombreux ouvrages pour la jeunesse.

Voir sa bibliographie
sur son site :
clairegarralon.fr/