Retour à l'accueil du site





Pierre POUCHAIRET


L’île abandonnée


Après avoir évoqué l’Afghanistan (La filière afghane), le conflit israélo-palestinien (A l’ombre des patriarches) ou le djihad en Syrie (Tuez-les tous… mais pas ici), Pierre Pouchairet situe des enquêtes en Bretagne avec la série des Trois Brestoises dont L’île abandonnée est déjà le cinquième volume.

Léanne est commandant de police, Élodie médecin légiste et Vanessa psychologue judiciaire. À cette équipe de choc s’ajoute un jeune policier, Isaac, redoutable séducteur, dont le charme ne laisse pas "la commandant" indifférente.

Tous les quatre sont en vacances à New-York. Le séjour se termine. Tout s’est merveilleusement déroulé. Il faut maintenant rentrer en France. Ils prennent place dans l’avion et c’est là que tout va basculer dans l’horreur…

Des terroristes font partie des passagers. Les autorités françaises n’en sont informées qu’après le décollage. Un autre avion, un New York-Munich, vient d’exploser en vol. L’équipage du New York-Paris apprend que l’espace aérien européen leur est interdit pour éviter un crash sur une ville importante. Un amerrissage avec un Airbus A380 laisse peu de chances aux deux cents passagers d’autant plus qu’une tempête infernale ravage la côte bretonne. La seule solution serait un atterrissage sur l’île d’Ouessant même si la piste n’est pas adaptée du tout à des appareils de ce poids et de cette envergure.

Les terroristes, qui attendent le survol du pays pour déclencher leur bombe, ne comprennent rien à ce qui arrive. Il faut dire que ne ce ne sont pas vraiment des professionnels entraînés et aguerris à la prise d’otages ou aux actions commandos. Les trois Brestoises et les membres de l’équipage n’en savent rien alors que le lecteur suit depuis le premier chapitre le travail des agents du FBI qui s’intéressent de près à un groupe de suprématistes blancs décidés à faire parler d’eux par des actions spectaculaires et médiatiques. Mais tant que rien n’est vraiment avéré, le président américain, le « twitteur compulsif », préfère retenir que quelques passagers sont marocains et iraniens. Pour lui, le danger ne peut venir que des djihadistes…

À l’issue d’une belle frayeur, l’équipage parvient à poser l’A380 sur l’île d’Ouessant. Commence alors un huis clos qui constitue l’essentiel du roman. En raison de la tempête historique qui sévit, l’île est coupée du monde. Pas d’électricité, pas de communications – ni téléphone ni internet –, aucune possibilité de faire accoster un bateau ou atterrir un hélicoptère. Les trois Brestoises n’ont aucune idée de l’identité des terroristes parmi les deux cents passagers qu’il faut débarquer d’urgence et mettre à l’abri de l’ouragan.

Malgré la consigne de discrétion, la présence de terroristes sur le vol s’est ébruitée et certains excités locaux, violents et alcooliques, sortent les fusils de chasse pour protéger leurs familles et accomplir à leur manière leur devoir de citoyens. La présence de possibles djihadistes au faciès bien reconnaissable leur désigne tout naturellement leurs cibles.

Loane peut compter sur l’aide de Nonna, la garde-champêtre, et du maire mais sans armes (à part un pistolet de la Seconde Guerre mondiale) ni moyens de communications, et au milieu d’un ouragan comme on n’en a pas vu depuis trente ans, il est difficile de maintenir l’ordre, empêcher les lynchages de suspects et les représailles, et tenter d’identifier les véritables terroristes cachés parmi les passagers.

Pierre Pouchairet crée ici une atmosphère très tendue où quelques touches d’humour viennent heureusement apporter un peu de légèreté ici ou là. Si Les trois Brestoises devenaient les héroïnes d’une série télévisée, cet épisode, entre atterrissage d’urgence de l’Airbus et ouragan sur l’île, demanderait un beau budget ou des trésors d’imagination. On aimerait voir le résultat. En attendant, il y a le roman et tout le plaisir de créer soi-même ses propres images.

Serge Cabrol 
(07/09/20)    



Retour
Sommaire
Noir & polar








Palémon
(Juin 2020)
368 pages - 10










Pierre Pouchairet

Bio-bibliographie sur
le site de l'auteur :
http://pierre
pouchairet.com








Découvrir sur notre site
d'autres romans
de Pierre Pouchairet :

La filière afghane

À l'ombre
des patriarches


Tuez-les tous…
mais pas ici