Retour à l'accueil du site





Olivier CHÉNÉ


La carotte, la brute et le truand


Ce matin, Loup a faim et il aimerait manger un gros lapinou.
Et voilà justement un lapin, perché sur une souche. Mais c’est un lapin malin et particulièrement affûté dans le domaine commercial.
« Bonjour très cher client, je vous attendais.
Comme convenu lors de notre dernier rendez-vous,
je vous ai apporté votre commande.
 »
Loup ne se souvient pas d’avoir passé une commande mais il prend tout de même le colis, le déballe et découvre une caisse de carottes râpées.
Décontenancé, il est vite dépassé par le débit et l’éloquence du vendeur qui enchaîne les arguments (les carottes font les fesses roses, rendent aimables, etc.) et lui donne quelques conseils pour être plus efficace dans sa chasse au lapin. Le plus important est de se promener déguisé en carotte en chantant : « Carrrotti, carrrotta, carrrotez-moi ! Carrrotti, carrrotta, crrroquez-moi ! »
Loup ne peut résister à la faconde de Lapin et part en chantant…

Lapin se croit tiré d’affaire pour un moment mais une fin ouverte permet à chacun de terminer l’histoire selon son goût, selon qu’il est optimiste ou pessimiste, qu’il préfère le loup ou le lapin, selon qu’il est séduit ou irrité par le talent commercial du lapin.

Les dessins sont fins, précis, amusants et très expressifs.
Cet album, beau et drôle, à lire et relire, fait réfléchir sur le pouvoir des mots et la façon dont on peut utiliser le langage pour convaincre ou tromper celui à qui on s’adresse.

Serge Cabrol 
(08/12/21)    




Retour au
sommaire
Jeunesse







D2eux

(Novembre 2021)
Format 25,5 x 30 cm
36 pages - 15

À partir de 4 ans









Texte et
illustrations
d'Olivier Chéné