Retour l'accueil





Marjorie DANNA & Nicolas HAVERLAND


Sam et le pouvoir des mots


« Sam et le pouvoir des mots propose aux enfants dès 7 ans une manière ludique et vivante de découvrir la Communication Non Violente et de comprendre qu'il est possible de communiquer de manière claire dans une ambiance apaisée. »

Comme tous les enfants, Sam est confronté à des contrariétés au fil de la journée. Mais il va pouvoir compter sur une aide précieuse pour apprendre à réagir de façon plus constructive et mieux gérer ses relations avec les autres.

Dès le réveil, Sam est mis sous pression par ses parents.
« – Lève-toi, tu vas encore être en retard !
– Tu as bien révisé ta poésie hier soir ?
– N'oublie pas ton sac de foot ! Tu as ton entraînement ce soir ! Et au fait, je ne pourrai pas t'emmener au restau comme prévu ce midi, tu mangeras à la cantine ! »
Sam aimerait qu'il existe quelque part un génie pour l'aider à passer une meilleure journée !

Et c’est là qu’apparaît Madame Com’Com’, aux allures de Superwoman, accompagnée de ses deux marionnettes.
« Sur la planète Touscop 1, dès notre plus jeune âge, pour nous apprendre à bien communiquer, on nous raconte l’histoire de Gigi la girafe et de Tukitu le chacal.
Lorsque nous vivons des choses plus ou moins agréables, et aussi lorsque nous communiquons avec les autres, c'est comme s'il y avait deux forces qui agissaient à l'intérieur de nous. »
Tukitu le chacal est petit et ne voit pas plus loin que le bout de son nez, il accuse l’autre ou se fait du mal à lui-même.
Gigi la girafe est plus grande, elle voit loin et peut prendre du recul pour écouter ce qui se passe en elle.

Madame Com’Com’ lui explique comment réagir dans une situation précise : Lisa, la meilleure amie de Sam, ne lui aurait pas rendu un jeu qu’elle lui a emprunté. Le chacal se montre agressif alors que la girafe cherche à comprendre et encourage les deux amis à trouver une solution.

Mieux armé, Sam va pouvoir résoudre plus facilement les difficultés de sa journée. En classe, il doit réciter une poésie qu’il a bien apprise mais dont les mots lui échappent sous le coup de l’émotion. Madame Com’Com’ lui offre alors le super-pouvoir OSBD qui, comme dans les jeux vidéo, fonctionne sur quatre niveaux :
Observation : Quelle est la situation ? Qu'est-ce que je vois et entends ?
Sentiment : Comment je me sens ?
Besoin : De quoi ai-je besoin ? Qu'est-ce qui est important pour moi ?
Demande : Quelle demande pourrais-je faire pour prendre soin de mon besoin ?

Plusieurs pages détaillent clairement les questions-réponses qui permettent à Sam de comprendre la cause de ses problèmes et de trouver une solution adaptée.

Le livre est aussi interactif parce que Madame Com’Com’ demande au lecteur d’aider Sam. Des pages avec des questions et des exemples laissent de la place pour que le lecteur propose ses propres réponses.

Plusieurs autres situations d’une journée bien chargée permettent à Sam d’exercer son nouveau pouvoir et de réagir avec plus de sérénité au lieu de se mettre en colère. La vie avec les autres devient alors beaucoup plus agréable.

Marjorie Danna prend le temps de bien détailler son propos au fil d’une soixantaine de pages avec des situations concrètes et des mots accessibles aux enfants qui les amèneront à réfléchir et se mettre à la place de Sam.
Les dessins de Nicolas Haverland ajoutent la note d’humour qui donne au livre l’aspect d’un album agréable à lire.
En fin d’ouvrage, on trouve une bibliographie d’une vingtaine d’ouvrages pour la jeunesse et pour les adultes et les coordonnées de plusieurs sites web pour découvrir ou approfondir la Communication Non Violente.

Serge Cabrol 
(12/01/21)    



Retour au
sommaire
Jeunesse









Marjorie DANNA, Sam et le pouvoir des mots
Pera

(Janvier 2021)
74 pages - 13,50



Texte
Marjorie Danna


Illustrations
Nicolas Haverland











Gigi
la girafe




Tukitu
le chacal