Retour l'accueil du site
Retour Sommaire Nouvelles





Markus KIRCHHOFER


Le saut de l’ange
et autres histoires


Le saut de l'ange et autres histoires est un recueil de dix-sept nouvelles, toutes marquées par un événement singulier ayant fragilisé ceux qui les ont vécus et nous les racontent. Les dérapages peuvent parfois s’avérer anodins, frôler la catastrophe ou faire basculer une vie dans le désespoir mais tous, incidents ou accidents, restent gravés dans la mémoire du narrateur. Celui-ci, différent pour chaque nouvelle, peut être un enfant, une femme ou un homme, un individu ordinaire acteur ou simple spectateur de ce qu’il nous rapporte.
Dans ces récits ancrés dans la réalité, où la mort, la maladie, le handicap et la solitude côtoient les jeux de l’enfance ou les émois amoureux (La flottinette), l’auteur évoque aussi bien le quotidien d’une famille paysanne pauvre et isolée dans la campagne suisse lors d’une terrible inondation emportant tout sur son passage (Le Glourpe) que les vacances aux sports d’hiver d’une bande d’étudiants déchaînés (Le Hundschopf), le Noël d’un vieux couple complice dans la chambre d’un Ehpad avec leur grand fils (L’Ange) ou un séjour au Mexique sur le site de la pyramide de Chichen Itza qui tourne mal (Le saut de l’ange), plusieurs accidents d’avions mais aussi la joie d’un maître-nageur ayant réussi à sauver le gamin repêché in extremis au fond de la piscine (Le crocodile). Chez Markus Kirchhofer c’est la vie et ses aléas qui, dans des nouvelles de deux à dix pages maximum, de petits bonheurs en drames, avec son lot d’espoirs furtifs, d’acceptation fataliste ou de lutte pour que la vie continue, s’exprime.

Dès lors, au fil du déroulé des événements avec leurs causes et leurs conséquences, à travers le ressenti des divers personnages, se profilent les pathologies d’une société aussi inégalitaire que malade du profit qui en maltraitant l’être humain et la nature va à sa perte. Le chauffeur dont le camion a percuté la voiture des parents de Maria se rendant à un mariage s’était endormi sous l’effet de la fatigue et l’alcool (Le Panther), l’exploitation d’une carrière pour la construction du « plus grand barrage d’Europe » située sous un glacier déclenche une catastrophe faisant de nombreux morts (Le bouc de glace), l’exercice de secours organisé par l’enseignant pour entraîner les lycéens aux bons gestes en cas de tuerie dans l’établissement vire au cauchemar (La semaine hors cadre), Roger, cadre apprécié pour son travail sérieux dans « ce nid de fourmis (…) dont le roi est l’ordinateur central et la  reine la réserve d’or », est viré du jour au lendemain après trente ans de loyaux servicesà cause des contraintes du marché et du "privatebanking" (Les rolling coins), tandis qu’un célibataire attend avec impatience le repos du week-end pour retrouver la belle Amy ou Sandra qu’Internet lui a permis de rencontrer (Le gloss).

Toutes ces situations rarement spectaculaires qui, à l’exception des catastrophes naturelles ne feraient au mieux que quelques lignes à la page des faits divers locaux tant elles sont banales, parviennent dans Le saut de l'ange et autres histoires à provoquer intérêt et émotion chez le lecteur par la manière dont Markus Kirchhofer les cueille avec un mélange de pudeur et de bienveillance respectueuse, au plus près des sentiments des protagonistes brutalement confrontés aux caprices du sort. Si le lecteur frémit c’est par empathie pour les personnages et non devant des crimes odieux ou des scènes de violence insoutenables. La tension à l’œuvre ici ne vient pas de la surprise ou du suspense mais de la proximité existant entre les situations vécues par les protagonistes et nos propres existences. Elle provient de l’inquiétude et non d’une quelconque frayeur. Et si l’ambiance générale de ces récits est plus noire que rose, l’auteur, dès que la possibilité s’en présente, y ajoute une dose bienvenue de tendresse, de cocasserie ou une touche d’humour pour parfaire l’équilibre du recueil dans son tissage entre drame et simple incident, entre abattement et combativité, entre souffrance, apaisement et sourire.
 
Le choix du traducteur de conserver certains anglicismes et l’usage du dialecte suisse-allemand pour certains mots (dont il aurait été appréciable d’avoir la traduction en bas de page ou en fin d’ouvrage même si cela ne nuit pas à la compréhension globale du texte), ancre ces nouvelles dans la région où elles se déroulent sans nuire à leur universalité. Il peut aussi apporter au lecteur français un dépaysement propice à faire momentanément retomber la tension dans les scènes les plus tragiques.
 
Si Markus Kirchhofer a déjà publié plusieurs bandes dessinées et des recueils de poèmes, seul ou en collaboration avec d’autres artistes, Le saut de l'ange et autres histoires est son premier recueil de nouvelles. L’essai est réussi. Le recueil est cohérent, l’ordre choisi ne pouvait être plus efficace, l’ensemble est dynamique et parfaitement équilibré. Quant aux nouvelles le composant, elles dégagent une atmosphère forte et témoignent d’un regard aussi généreux qu’exercé sur la réalité du monde d’aujourd’hui et la fragilité de ceux qui y vivent. À découvrir.  

Dominique Baillon-Lalande 
(18/01/21)    



Retour
Sommaire
Lectures








Éditions d'En bas

(Janvier 2021)
112 pages - 14


Traduit de l'allemand par
Valentin Decoppet













Markus Kirchhofer,
né en Suisse en 1963, a publié plusieurs bandes dessinées et recueils de poèmes. Le saut de l'ange et autres histoires est sa première œuvre en prose.