Retour l'accueil du site





Hervé LE CORRE


Traverser la nuit



Le commandant Jourdan ne supporte plus la violence dont il est témoin tous les jours, l’accumulation de morts toujours plus monstrueuses. Enfants, ados, femmes, hommes, torturés, assassinés, brûlés, défenestrés. Il ne supporte plus la violence et le cynisme des proxénètes qui exploitent des centaines de jeunes filles venues en France avec l’espoir d’une vie meilleure.
« Il n’éprouve plus, depuis des mois, qu’une colère triste. Une rage qu’il ne sait pas dire. » Une colère et une rage qui débordent parfois et l’entraînent dans un déchainement de violence dont il ne perçoit plus les limites, comme avec ce père de famille qui a tué sa femme et ses enfants, ou ce routier sur un parking d’autoroute – « Grand et massif. Poitrail de cheval Cou épais. » – qu’il ne se contente pas d’envoyer au sol mais voudrait écraser comme un nuisible.
« Il sent la pomme d'Adam s'enfoncer et l'homme recule et se casse en deux et cherche son souffle avec un bruit de machine enrayée comme si dans sa gorge des pièces de métal arrachées frottaient les unes contre les autres. Jourdan lui expédie un coup de pied dans le visage et l'homme part en arrière et tombe sur le dos, se débattant, ses mains inutiles courant sur sa gorge et sa gueule. Jourdan marche sur lui en hurlant et se demande aussitôt si c'est bien lui qui a hurlé puis il tape deux fois dans les côtes qu'il aimerait entendre claquer, il essaie d'écraser la figure de l'homme sous son talon. »
Si ça continue comme ça, un jour, il finira par tuer…

Parmi les autres personnages qui croisent sa route au fil du roman, il y a Louise, terrorisée par Lucas, son ex-compagnon qui la harcèle et revient parfois la frapper en la traitant de tous les noms. Elle n’a plus jamais l’esprit tranquille, jamais une nuit sans cauchemar. Elle ne vit que pour protéger son fils et tous les moyens seront bons pour tenir Lucas à distance.

Du côté des forces du mal, il y a Christian, soumis à une mère abusive, autoritaire et incestueuse, marqué par son passé de soldat, une année au Tchad, « à poursuivre des bandes de rebelles nègres dans le désert » entre deux virées au bordel de N’Djamena. C’était il y a vingt ans parce que très vite « l'armée l'a arraché à ses frères d'armes et l'a renvoyé dans le bourbier de la vie civile sous un prétexte abusif », et depuis ce temps-là « il sait que ceux qu'il côtoie ne sont que des simulacres, des corps encombrants et lourds, creux comme ces statues de bronze qui se brisent quand on les renverse. Il doit tout le temps faire semblant. Prendre sur lui. Maîtriser ses envies de bousculer ou de crever ces baudruches qui lambinent en travers de son chemin. »
Seulement, il n’arrive pas toujours à « maîtriser ses envies » et la violence le submerge.

L’auteur décrit un univers très noir où des êtres confrontés à une violence extrême ne la supportent plus et pourraient bien basculer à leur tour dans cette rage sauvage, indomptable, sans autre limite que la mort. Où trouver la force de ne pas céder à ces pulsions meurtrières ? Certains y parviennent, d’autres pas. Au fil des chapitres, on accompagne le ras-le-bol du commandant Jourdan, l’angoisse permanente de Louise, le mal-être insurmontable de Christian, les parcours chaotiques de beaucoup d’autres, et on se demande comment tout cela va pouvoir se terminer pour chacun. Vaincre ses démons ou s’autodétruire, surmonter la souffrance ou être broyé, résister au courant ou se laisser submerger par la haine…
Hervé Le Corre place le lecteur au plus près des pensées qui animent les personnages, lui permettant de ressentir et partager leurs émotions les plus vives. Une expérience à la fois angoissante et passionnante comme la littérature sait en offrir quand le talent est au rendez-vous du projet de l’auteur. Une lecture qui a tout pour satisfaire les plus exigeants amateurs de romans bien noirs.

Serge Cabrol 
(08/03/21)    



Retour
Sommaire
Noir & polar








Rivages / Noir

(Janvier 2021)
320 pages - 20,90













Hervé Le Corre,

né à Bordeaux en 1955,
a déjà publié une
quinzaine de romans
et obtenu plusieurs prix
de littérature policière.


Bio-bibliographie
sur Wikipédia