Retour l'accueil du site





Giuseppe SANTOLIQUIDO


Lété sans retour


Été 2005, Ravina, un petit village du sud italien, entre Pouilles et Calabre, la Basilicate. Une région enclavée, principalement rurale, où tout le monde se connaît.
Deux familles proches, les Serrai et les Ninetto.
Pasquale Serrai, dit « le vieux » et Ninetto ont épousé deux sœurs.
Bianca, femme de Serrai, l’ainée, une grande blonde, femme d’autorité, voix forte, « prenant l’avant en toutes circonstances », et se tuant à la tâche …
Assunta, femme de Ninetto, tout le contraire de sa sœur, petite et blonde elle aussi.
Les deux sœurs ne s’entendent pas et nourrissent de vieilles rancœurs depuis l’enfance.
A l’opposé, les deux beaux-frères s’entendent « comme lurons en foire ».
Les Serrai ont une fille, Lucia, et les Ninetto également, la petite Chiara, du même âge, les deux cousines s’entendent bien, apparemment…

C’est lors de ce fameux jour de fête populaire de la Frisella où l’on déguste le pain enduit d’huile d’olive et de tomate, que le destin devait frapper ces deux familles.
La petite Chiara disparaît, sans que l’on sache où elle a pu aller.
Et c’est le début d’une longue enquête au suspense et à l’engrenage implacables.

Tous les secrets enfouis de ces deux familles, les non-dits, les rancœurs, les haines, remontent à la surface, avec des répercussions sur l’ensemble des habitants du village, sur leurs relations et leurs liens.

Sandro, le narrateur, fils adoptif des Serrai à la mort de ses parents, quand il avait quinze ans, nous relate toute l’histoire qui a bouleversé et secoué l’Italie alors qu’il était adolescent, d’autant plus que les médias s’en mêlèrent avec leurs outils de communication installés dans l’intimité des deux familles, pour faire connaître à toute l’Italie l’évolution de l’enquête.

Une belle lecture, prenante et envoûtante, un auteur, belge d’origine italienne, qui connaît bien tous les dédales de cette région rurale de l’Italie, la Basilicate, au passé miséreux et aux terres arides.
Une merveille de suspense qui nous tient en haleine jusqu’à la fin !

Nicole Martin-Caïdos 
(09/08/21)    



Retour
Sommaire
Lectures








Giuseppe SANTOLIQUIDO, Lété sans retour
Gallimard

(Mai 2021)
272 pages - 20





Giuseppe Santoliquido,

écrivain belge d'origine italienne, chroniqueur, essayiste, romancier et nouvelliste, a déjà publié une dizaine de livres.



Bio-bibliographie sur
Wikipédia