Retour l'accueil du site





Brigitte SMADJA


Le jour où tout a failli basculer


Ce roman est une métaphore tendre et humoristique de la façon dont l’intégrisme peut venir pourrir la vie d’un pays où les gens cohabitent paisiblement avec leurs croyances et leurs différences.

Le pays s’appelle la Valpaisie et les habitants y vivent en parfaite convivialité tout en ayant quelques rituels et choix alimentaires différents.
La première différence est la façon de saluer la lune le soir et le soleil le matin. Les Frotte-Oreilles se tiennent debout, la jambe droite légèrement en avant et se frottent chaque oreille plusieurs fois ; les Plumes-Jaunes s’assoient en tailleur, une plume jaune plantée dans les cheveux, et balancent doucement le buste d’avant en arrière ; les Sur-un-Pied sont, évidemment, debout sur un pied, les bras en accent circonflexe au-dessus de la tête…
L’autre différence concerne les choix alimentaires. Les Frotte-Oreilles ne mangent aucun aliment rouge, les Sur-un-Pied aucun aliment blanc et les Plumes-jaunes ne mangent que des aliments crus, rien de cuit.
Raymond, le narrateur de cette histoire, appartient à un quatrième groupe, les C’est-Selon qui saluent la lune et le soleil comme ils en ont envie et mangent ce qu’ils veulent.

Raymond a douze ans et, jusque-là, « ces interdictions alimentaires, ces saluts à la lune et au soleil ne nous avaient jamais empêchés de pique-niquer tous ensemble au bord du fleuve, de nager – pour ceux qui savent nager –, de filer un coup de main à nos voisins, d'échanger des recettes de cuisine, d'inventer de nouveaux jeux, de tomber amou­reux et de participer aux fêtes des uns et des autres – et, dans l'année, elles sont nombreuses. »
Le meilleur ami de Raymond, Navid, est un Frotte-Oreilles ce qui ne l’empêche pas d’être amoureux de Paloma qui est une Plume-Jaune. Et Raymond tombe amoureux de Suzanne qui est une Sur-un-Pied.

Tout ce petit monde, en parfaite entente, prépare une grande fête pour laquelle chaque garçon doit préalablement demander à une fille si elle accepte d’y aller avec lui. Pour Navid et Paloma, pas de souci, mais Raymond, lui, est si timide qu’il n’ose pas faire sa demande.  Il va devoir s’imposer de gros efforts et même réaliser un exploit avant d’oser se déclarer à Suzanne qui n’attend pourtant que ça.

Tout cela est sympathique et bon enfant mais voilà qu’arrive un personnage important et admiré, le cousin de Suzanne. Il vient d’un autre pays, le Pôle, où les règles de vie sont plus drastiques. Pas seulement les rituels et les interdits alimentaires mais aussi la façon de s’habiller ou de s’amuser…
Les histoires d’amour et la préparation de la fête semblent bien compromises !

Mais comme le dit Marvin, un homme sage et réfléchi, « il faut faire confiance aux habitants ». Face à l’adversité, la résistance s’organise…

Brigitte Smadja montre bien ici que vivre ensemble avec nos différences ne pose aucun souci tant que la convivialité et le respect de l’autre l’emportent sur la discrimination et le rejet.
Un rappel bien utile en ces temps de questionnements sur l’identité et de replis communautaires. Un livre parfait pour réfléchir et prévenir les dérives.

Serge Cabrol 
(11/10/21)    



Retour au
sommaire
Jeunesse






Brigitte SMADJA, Le jour où tout a failli basculer
L'école des loisirs

(Septembre 2021)
208 pages - 13,50

Version numérique
9,99

À partir de 11 ans










Brigitte Smadja
a publié plusieurs dizaines de livres pour la jeunesse.


Bio-bibliographie sur
Wikipédia





Découvrir sur notre site
un autre livre
de Brigitte Smadja :
Cest mieux chez toi