Retour l'accueil du site





Nicolas ROIRET


Orgyia Satina


« Une catastrophe n'est qu'un amoncellement de détails. »
Stéphane

À Saint-Geniès-des-Mourgues, près de Montpellier, c’est « The Satine day », une fête à laquelle sont invités les plus de cinq cents followers qu’a Satine sur le net. Elle avouera plus tard : « J'étais terrorisée à l'idée qu'ils ne viennent pas ».

En train, en voiture, ils sont bien venus et parmi eux, je saute à la table des matières :
« - Rodrigue Rastac-Rosso dit R2R ou Roro, 59 ans
- Armand Falguière dit Le grêlé ou Le vérolé, 56 ans
- Élisabeth Jones dite Liz, 44 ans
- Stéphane Audet dit Steph, 56 ans
- Sydney Richaud dit Sid ou Sid Rich, 32 ans »
qui racontent chacun leur tour le déroulement de la fête, avec, bien sûr, aussi Satine, le personnage central comme l'indique le titre Orgyia Satina. L'intérêt de ces multiples narrateurs, c'est que le lecteur apprend comment ils sont perçus les uns par les autres, comment chacun se caractérise par ses actes et son histoire, comment chacun donne son point de vue sur les mêmes événements en révélant une partie de ceux-ci, et en même temps, loin de se répéter, ils avancent dans le déroulement de cette fête, dans l'intrigue.

Au début du roman, les personnages semblent caricaturaux, je n'avais pas encore perçu l'humour. Ainsi Roro, R2R, au passé cruel : « Je réalisais qu’en venant à cette fête, j'avais pris un gros risque, celui de sortir de ma bulle, de mon atelier, de mon potager, de l'Internet et de ses émoticônes rassurants, pour me frotter à ce qu'il y avait de moche : la réalité. Pire, je prenais conscience, en sortant de chez moi, que mon existence reposait sur quatre malheureux piliers : la peinture, la picole, le jardinage et Satine. » R2R, qui entame le récit par un tragique fait divers répondant aux funestes événements de la fin, est aussi l'auteur du tableau Orgyia Satina, un papillon qui rythme le roman. Ainsi R2R apparaît, comme les autres personnages, au fil de la lecture rigolote, en "type" de tragi-comédie.

Ce roman fêtard, avec de vieux « routards du net-bobo », sinistrement drôle, noir comme un polar, est aussi un roman d'émancipation de l'héroïne, Satine, où elle expérimente plusieurs types d'amants et récupère une identité.

Michel Lansade 
(23/06/22)      



Retour
Sommaire
Lectures







Nicolas ROIRET, Orgyia Satina
Serge Safran

(Juin 2022)
304 pages - 19,90






Nicolas Roiret,

né dans l'Aisne en 1963,
a précédemment publié un recueil de nouvelles et un premier roman aux éditions Rue Fromentin.