Retour l'accueil du site





Maya SHLEIFER


La maison du géant


Il était une fois un géant, un géant tellement grand
qu’il devait se plier en quatre pour entrer
dans sa maison ou pour en sortir.
Dedans, il n’y avait de place que pour lui
et pour personne d’autre.
Pas même pour une petite bête.

Un jour, il découvre une petite araignée au plafond de son trop petit logis. Il la somme de partir, il ne veut pas d’elle chez lui. Mais le gracile arachnide s’entête et poursuit le tissage de sa toile.
Si bien que le fil de soie chatouille le géant ; il se met à éternuer tellement fort qu’il en souffle sa maison.
Le voilà sans abri. L’araignée aimerait bien l’aider mais il refuse catégoriquement et part sur les routes, seul, à la recherche d’une nouvelle maison.
Il marche longtemps, brave les intempéries et finit, épuisé, par s’endormir dans la neige, ignorant que la petite araignée l’a suivi et qu’elle va prendre soin de lui.
À son réveil, il est couvert de petites fleurs. Et ce n’est que le début de sa métamorphose.
Aurait-il trouvé le bonheur ?

Les illustrations, réalisées à la craie, sont très jolies, pleines de candeur, de fraîcheur et de poésie.

Ce conte rappelle qu’on ne peut vivre éternellement seul, que la vie est bien plus gaie lorsqu’on est entouré et que sortir de chez soi pour aller vers les autres résonne comme une promesse de joie. Promesse tenue pour ce géant dont on voit le visage s’ouvrir et s’éclairer d’un large sourire au fil des belles rencontres qu’il est amené à faire.

Voici un bel album qui donne envie de sortir de son cocon et de s’ouvrir aux autres.
Un petit bonheur à lui tout seul !

Cécile De Ram 
(11/05/22)    



Retour au
sommaire
Jeunesse






Maya SHLEIFER, La maison du géant
Éditions
des Éléphants

(Mars 2022)
Format 19,5 x 27,5 cm
40 pages - 14


Traduit de l’hébreu par
Laurence Sendrowicz



Texte et
illustrations
Maya Shleifer



Maya Shleifer


Visiter son site :
mayashleifer.com