Retour à l'accueil du site





Peter SÍS

Nicky & Vera

Ce très bel album raconte une histoire vraie, celle de Nicolas Winton, dit Nicky, anglais né en 1909 de parents Juifs. En 1938, plutôt que de partir en vacances, il se rend à Prague sur les conseils d’un ami, Martin Blake. Il y découvre les mauvais traitements subis par les réfugiés antinazis fuyant la région des Sudètes alors occupée par l’Allemagne.
Martin Blake le présente à Doreen Warriner et de Trevor Chadwick, tous deux impliqués dans l’aide aux réfugiés de Tchécoslovaquie.

Nicky, afin de permettre l’accueil d’enfants réfugiés tchécoslovaques en Angleterre, va se démener pour leur trouver une famille d’accueil (condition nécessaire pour que le gouvernement britannique accepte les réfugiés sur son territoire), collecter de l’argent, réaliser des permis, engager des fonds personnels…

Il va permettre, avec l’accord des familles, à six cent soixante-neuf enfants de faire le voyage vers l’Angleterre. Huit convois vont ainsi avoir lieu à partir du 14 mars 1939. L’envahissement de la Pologne par L’Allemagne le premier septembre 1939 déclenche la seconde guerre et la fermeture des frontières.  Le neuvième convoi est intercepté, empêchant deux-cent-cinquante enfants de partir. Ils périront presque tous.

Cette histoire est aussi celle de Veruška Diamantova, Vera dans le livre, une fillette amoureuse des chats, dont la vie tranquille a été profondément meurtrie par la guerre. Elle fait partie des enfants sauvés par Nicky.

Lorsque la guerre cessa enfin, Vera retourna chez elle.
Son père et sa mère étaient morts dans les camps nazis, et ses cousins aussi.
Elle n’avait pu retrouver que la fille d’un de ses anciens chats.
Elle décida, alors, de ne plus rester en Tchécoslovaquie.
Vera fera ensuite sa vie en Angleterre.

Nicky, quant à lui, ne parlera jamais de ces enfants dont il a sauvé la vie. C’est sa femme qui, un demi-siècle plus tard, découvrira ses archives.

L’histoire, bien que tragique, est racontée avec beaucoup de douceur. Elle met l’accent sur la solidarité, l’entraide, l’engagement dont fait preuve Nicky, un grand homme aussi humble qu’humaniste, qui n’a pas hésité à mettre sa vie en jeu pour sauver des enfants dès qu’il a compris que la guerre arrivait. Il a alors engagé une course contre la montre, faisant fi du danger et de la folie ambiante, n’écoutant que son cœur.

Les illustrations sont sublimes. Étonnantes, fines et poétiques, elles regorgent de petits détails. Les couleurs pastel contribuent à la douceur de la narration. Elles constituent un très joli support pour évoquer cette sombre période de l’histoire et mettre en avant la force des valeurs humaines.

Voici un magnifique album, aussi fort qu’instructif, aussi beau qu’émouvant.

Cécile De Ram 
(13/06/22)    



Retour au
sommaire
Jeunesse





Grasset Jeunesse
(Mai 2022)
Format 23 x 30 cm
68 pages - 20,90







Peter Sís,
auteur tchèque
né en 1949,
a obtenu en mars 2012
le Prix Andersen pour l'ensemble de son œuvre.

Bio-bibliographie sur
Wikipédia




Découvrir sur notre site
d'autres albums
du même auteur :

Madlenka
star du foot


Le pilote et
le Petit Prince


Les trois clés dor
de Prague


Robinson