Retour l'accueil du site





François DAVID


C’est bien ma chance !


Un collégien, Timmy, essaye de se faire remarquer par Mei. Il apprend des mots de chinois qu’il lui dit sur le chemin du collège. Pour son anniversaire, il lui offre des pensées mais elle lui jette le bouquet à la figure et refuse alors de lui parler. Timmy ne comprend pas ce qui a pu se passer. Vont-ils pouvoir à nouveau se parler ?

« J’avais peur qu’elle découvre mon manège. Mais j’avais aussi peur qu’elle ne le voie pas. Ou plutôt qu’elle ne me voie pas. Qu’elle m’ignore tout comme elle ignorait forcément que je pensais à elle pendant toutes les journées de classe. Et pendant les week-ends, où j’attendais le lundi pour la revoir. Avec ses cheveux si longs et si lisses et si noirs. Et ses yeux assortis à ses cheveux. »

C’est un magnifique petit roman qui met l’humain au cœur des relations entre adolescents. C’est un texte court et dense qui fait beaucoup de bien. L’écriture poétique de François David est en alliance parfaite avec le thème de ce court roman.  

Brigitte Aubonnet 
(22/11/23)    



Retour au
sommaire
Jeunesse







Calicot

(Novembre 2023)
Format 12 x 17 cm
32 pages - 6,50