Retour l'accueil du site





Gaëtan DORÉMUS


En fanfare !


Eva vit une vie solitaire, loin de son frère avec lequel elle s’entendait pourtant si bien lorsqu’ils étaient enfants.
Evo, son frère, censé parti vivre sur le Mississipi, est en réalité désœuvré par l’existence et ne vit pas si loin, oisif et pessimiste. 
Mireille est aussi pleine de solitude et de monotonie. Elle dort dans son bureau, faute de pouvoir raconter sa journée à qui que ce soit le soir en rentrant chez elle.
Mireille s’ennuie tellement qu’elle s’attache à la répétition de moments anodins : le convoi de dix camions-citernes d’eau qui passent toutes les heures et demie, Marty qui se gratte la joue gauche toutes les cinq minutes en moyenne, la climatisation qui émet un son d’avion au décollage toutes les quatre heures, Mich qui se rase tous les deux mois la barbe.
Aki quant à lui, vit coincé dans sa voiture. Il a tant à faire pour le travail et les bouchons sont si chronophages qu’il ne sort plus de sa Titine.
Quatre vies différentes, quatre destins. Et pourtant, ils ne le savent pas encore, mais quelque chose les unit : la musique.

Un jour, lassés de leur vie tristounette, et malmenés par le trafic routier toujours plus important, sans compter ce soleil dévorant qui tape fort et tout le temps, ils partent et sillonnent le désert brûlant et omniprésent.
Ils abandonnent leur véhicule, le bureau, leur lieu de vie et partent vers un ailleurs qui serait meilleur. Le hasard va les faire se croiser, eux et leurs instruments. Ensemble, ils vont jouer de la musique, et se découvrir. Cette synergie leur donne du courage et l’espoir de trouver sur leur chemin une oasis de verdure où l’eau coulerait.
Mais leur route, semée d’embûches, les décourage parfois, jusqu’à cette très mauvaise surprise au bout du voyage : un mur de voitures, une barrière si épaisse de véhicules que nul ne peut la franchir.
Pour s’extraire une bonne fois pour toutes de l’impasse de cette existence régie par des valeurs qui ne sont pas les leurs, la soif et le dérèglement climatique, ils vont chercher une solution pour changer leurs vies.

Le texte est bien construit et organisé en quatorze courts chapitres. Il est très joliment illustré de vignettes de tailles différentes. On est entre le roman et la BD pour une lecture ludique et confortable.
L’histoire est émouvante et terriblement d’actualité. Les personnages sont attachants. Tous un peu malmenés par une vie qu’ils subissent, ils vont, s’épaulant, unir leurs forces et leurs talents de musiciens pour magnifier leur existence et prendre en main leur destin.
Voici une belle fable, écologique et profondément humaine.

Cécile De Ram 
(18/09/23)    



Retour au
sommaire
Jeunesse






Gaëtan DORÉMUS, En fanfare !
Seuil Jeunesse

(Septembre 2023)
160 pages - 15,50

À partir de 8 ans






Gaëtan Dorémus

Bio-bibliographie
sur son site : gaetandoremus.com




Retrouver sur notre site
un autre album de
Gaëtan Dorémus :
Ami-amis