Retour l'accueil du site





Anne LAVAL


Ce qui nous lie


Le temps qui passe fait renaître chaque saison régulièrement. De la graine au fruit, un mécanisme cyclique bien huilé qui permet de repérer à quel moment de l’année on se trouve : le printemps et ses jolies fleurs, ses averses tièdes et les beignets d’acacia ; l’été et les cueillettes de fruits ; l’automne et son ballet de feuilles mortes ; enfin, l’hiver, son dégradé de blanc et le bonheur d’un pull tout doux.

Il ne faut pas déranger mamie quand elle boit son café.
Elle dit qu’elle réfléchit mais moi je vois bien qu’elle fait la sieste.

Oui mais le temps reste avant tout linéaire. La vie passe. On nait, on meurt, et c’est ainsi.
La taille d’un arbre, des rides sur le visage de mamie, les générations qui se suivent…
Il faut plusieurs années aux jeunes enfants pour percevoir et comprendre cette notion temporelle assez abstraite.

Le livre aborde simplement et efficacement ces différentes facettes du temps, permettant à une fillette de réfléchir à cette difficile notion.
C’est l’occasion pour elle de se poser des questions philosophiques : qu’est-ce que grandir ? Qu’est-ce que vieillir ? Qu’est-ce que la vie ? Quels liens entretenons-nous avec les autres êtres vivants, les animaux comme les végétaux ?
Une façon aussi d’être dans le présent et d’y être bien.

Le texte autant que les jolies illustrations acidulées sont riches de vocabulaire. On peut nommer des fruits, des légumes, des objets, des végétaux, des personnes, des lieux, la météo, des situation… Le champ lexical du temps y est également varié.
Le livre constitue un support intéressant pour travailler la notion de temps en classe avec les plus jeunes.

Voici un bel album pour se poser de grandes questions, pour échanger et enrichir son vocabulaire.
Un livre aussi pour être juste bien ensemble.

Cécile De Ram 
(15/09/23)    



Retour au
sommaire
Jeunesse






Anne LAVAL, Ce qui nous lie
Les fourmis rouges

(Août 2023)
Format 17,5 x 23 cm
72 pages - 15,90

Dès 4 ans






Texte et illustrations


Anne Laval