Retour l'accueil du site





Didier LEVY & Tiziana ROMANIN


Ma mère des banquises


Une maman qui fait de la recherche sur les ours polaires, ce n’est pas commun, mais cela peut aussi ne pas être très confortable. Ladite maman part souvent en expédition, loin et en milieu hostile. Cela peut être anxiogène quand on est sa petite fille.
Alors, pour tromper le temps, le manque induit par l’absence et l’inquiétude, cette maman aventurière sème dans la maison, avant de partir, des lettres à destination de sa fillette qui les découvre au fil des semaines qui s’égrènent. C’est une façon de rester en contact malgré le grand éloignement géographique et le temps qui les séparent.

11 avril
Je regarde précieusement toutes tes enveloppes.
J’aime la douceur de leur papier, leur parfum, ton écriture dessus. Le tas qu’elles forment.
Vingt-trois enveloppes.
Vingt-trois façons d’être avec toi.

Les lettres contiennent toujours des trésors : dessins, photographies, livres, caramels font la joie de la fillette lorsqu’elle les découvre. Elle répond à sa maman pour lui raconter ce qu’elle fait avec son papa en l’attendant.
Avec le second parent, un quotidien s’installe sans le premier, mais un quotidien toujours en lien. On pense les uns aux autres, on sait qu’on va se revoir et que ce moment de partage si précieux sera un vrai bonheur.

Les illustrations sont enveloppantes. Aux tons pastel orangés ou bleutés, elles sont douces et apaisantes.
Du quotidien sécurisant à la banquise glacée et battue par les vents, l’histoire nous parle de liens familiaux qui peuvent être maintenus lorsqu’un parent est éloigné et notamment l’importance que l’écrit peut prendre dans ces moments-là.
Le récit évoque également la fragilité des milieux naturels, particulièrement la banquise dont il est question ici.

Voici un très beau livre, écrit sous forme épistolaire, sur la séparation entre une petite fille et sa maman partie travailler.
Un livre plein de complicité et d’amour.

Cécile De Ram 
(27/11/23)    



Retour au
sommaire
Jeunesse







Didier LEVY & Tiziana ROMANIN, Ma mère des banquises
Les éléphants

(Septembre 2023)
Format 21 x 28 cm
36 pages - 15 €

À partir de 4 ans







Texte
Didier LEVY



Illustration
Tiziana ROMANIN