Retour l'accueil du site





Anthony McCARTEN


Objectif Zéro


            « Une heure et trente-neuf minutes après le déclenchement d’Objectif Zéro, les équipes de Fusion sont à leurs postes, patientant devant leurs rangées d’écrans noirs, respectant l’ordre de ne rien toucher, pas même la touche espace, avant que le délai prescrit des deux heures d’avance soit écoulé. Il ne leur reste que vingt et une minutes à attendre avant que débute le challenge le plus important de leurs vies. Tic, tac, tic… »

            Dans vingt minutes va commencer le bêtatest, c’est-à-dire une chasse à l’homme de dix volontaires, qui ont deux heures pour disparaître dans la nature avant que Fusion, avec ses ordinateurs et ses drones, ses bases de données gigantesques, ses algorithmes qui analysent votre comportement, vos relations, votre profil psychologique, votre histoire personnelle, votre allure, reconnaissance faciale et démarche, et qui a la possibilité de se brancher à toutes les vidéos de surveillance, tous les paiements en carte bleue, … avant que Fusion ne se mette à votre recherche. Si au bout d’un mois vous n’avez pas été retrouvé vous gagnez trois millions de dollars. Il y a dix candidats qui ont été sélectionnés dont Kaitlyn Day, bibliothécaire et qui sera Objectif Dix.

            Pour Fusion, l’enjeu est important : « L’accord secret conclu par Burt [représentant de la CIA] avec Cy Baxter [dirigeant de Fusion] est aussi simple que fragile : si ce bêtatest devait se révéler un succès, Fusion serait alors liée par un contrat annuel avec la CIA, qui prendrait en charge l’intégralité des dépenses d’Initiative Fusion, soit grosso modo neuf milliards de dollars par an sur les dix ans à venir. »

            Mais voilà, Kaitlyn, qui veut dire pure, en grec, et à qui on prête audace et détermination, va être un grain de sable dans la grande roue de l’algorithme, un frein à la toute-puissance de Cy Baxter.

            Objectif Zéro est un formidable roman d’aventures, haletant, où comme le veut le genre on trouve mort et amour, espionnage et courses poursuites, et qui surtout met en garde contre le totalitarisme possible de l’intelligence artificielle. C’est un roman distrayant qui sert aussi à appréhender le danger de cette technologie, surtout quand elle s’affranchit de la loi.

Michel Lansade 
(20/12/23)    



Retour
Sommaire
Noir & polar




Denoël

Sueurs froides
(Octobre 2023)
464 pages - 22 €


Traduit de l'anglais
(Nouvelle-Zélande) par
Frédéric Brument





Anthony McCarten,
né en 1961 en Nouvelle-Zélande, est romancier, scénariste et dramaturge.

Bio-bibliographie sur
Wikipédia