Retour l'accueil du site





Richard TEXIER


Cosmos ambulant


L’atelier nomade permet à Richard Texier d’enrichir sa création. Le changement de lieu est important mais l’immobilité lui permet de se fondre dans l’environnement et ainsi de mieux créer.
« Le voyageur choisit les vieilles pierres, les panoramas spectaculaires, les civilisations anciennes, tandis que le nomade croit au frottement des âmes, aux échanges sensibles, à la chaleur d’une présence. La rencontre humaine lui offre une mine d’émotions, mais aussi le merveilleux pouvoir de se laisser surprendre. Pour lui, la quête suprême reste l’enchantement pour élargir sa perception. »
« La stratégie de création nomade offre un système efficace pour se renouveler. »
En classe de sixième, Richard Texier a décidé qu’il deviendrait artiste peintre après avoir vu une peinture d’Yves Tanguy.

Nous partons d’abord à Manhattan à différentes périodes, en 1979, en 1983 et en2002. À New-York, Soho sera un lieu très créatif.
« Ce séjour aux Etats-Unis allait se révéler déterminant, orienter mon destin, donner l’axe lumineux de ma vie, m’aider à définir mon territoire symbolique, à trouver cette place parmi mes contemporains que je cherchais au cœur de ma passion pour l’art. Place que la France m’avait refusée jusqu’alors et que ma patrie de naissance tarda longtemps à me donner. »
Richard Texier rencontre l’artiste de rue, insaisissable, Hambleton.
Il reviendra en France avant de retourner dans ce lieu mythique qu’est Manhattan.

Puis nous accompagnons Richard Texier en Russie, pays parfois bien inquiétant. Misha qui l’accompagne lui précise que le danger est partout.
« La providence m’y avait conduit pour succomber à de nouvelles influences, pour que cèdent les verrous de l’esprit. Je devais en accepter l’augure, m’abandonner sans résister à cette transmutation de la vision.
Tel est d’ailleurs le véritable but d’un atelier nomade : provoquer un choc émotionnel, inventer un parcours hors-piste afin de quitter des obsessions récurrentes, d’élargir le champ sensible. »

La villa Noailles à Hyères sera un lieu habité par l’esprit des surréalistes qui y sont passés nombreux.
« Cette résidence de plusieurs mois à la villa Noailles avait pour objet initial de me plonger dans l’univers méditerranéen. Il n’en fut rien. Les circonstances m’ont peu à peu immergé dans le surréalisme. […] Durant ces années 30, peintres, poètes, écrivains, cinéastes engagèrent autour d’André Breton une épopée commune. Leur audace entreprit d’explorer la vie de l’esprit, les ressources du désir, des rêves et de l’inconscient. »

Le phare de Cordouan est un lieu étonnant au milieu des éléments naturels qui peuvent aussi être très dangereux.
« Cordouan m’évoquait la citadelle de Dino Buzzati. Attendait-elle des marins tartares au milieu d’un océan désertique ? L’un des fonctionnaires de l’équipée, accoudé au bastingage, m’expliqua en pointant la lanterne du doigt que le sommet palpitait dans la nuit atlantique d’un éclat régulier. »

La fonderie Liu à Shangaï révèlera aussi des surprises. Richard Texier a fini par accepter d’aller en Chine car Zao Wou-ki a beaucoup insisté pour qu’il aille découvrir son pays d’origine. 
« Déambuler au hasard dans cette ville tentaculaire, l’une des plus vastes de la planète, occupait mes temps libres. J’adorais marcher sans but, rêvasser d’un trottoir à l’autre, traîner dans les squares et me perdre dans ce dédale bruyant. Ces pérégrinations solitaires nourrissaient mon inspiration et mes créations. »

Les textes de Richard Texier sont passionnants pour évoquer toutes les étapes de l’acte créatif.  L’écriture nous entraîne au cœur du voyage et de la création avec autant d’enthousiasme que si nous lisions un roman. C’est un excellent ouvrage qui donne envie de revoir les peintures de Richard Texier en écho avec le récit de ses aventures où le suspense est bien maintenu.

Une photo de son atelier précède chacun des ateliers nomades.

Brigitte Aubonnet 
(11/08/23)    



Retour
Sommaire
Lectures







Richard TEXIER, Cosmos ambulant
Gallimard

(Février 2023)
336 pages - 22,50

Version numérique
15,99













Richard Texier,
né à Niort en 1955, est peintre et sculpteur.


Bio-bibliograhie sur
Wikipédia