Retour l'accueil du site





Hugo VIEL


Climat : trop tard pour agir ?


La collection ALT a pour devise : « Pour avoir un beau point de vue, il faut prendre de la hauteur ».
Sont déjà parus « S’informer, à quoi bon ? », « Avorter, un droit en danger ? », « A-t-on encore le droit de changer d’avis ? ». Ce sont de courts essais engagés et percutants pour les 15-25 ans. Parce que la parole des jeunes est trop souvent passée sous silence alors qu’ils sont préoccupés – et surtout concernés – par les mêmes sujets de société que leurs aînés, leur avis doit compter. Et pour se forger une opinion, il faut pouvoir se nourrir d’analyses, de points de vue, de nuances. La collection ALT relève le pari de répondre à ce besoin en une trentaine de pages.

Hugo Viel, l’auteur de cet essai, s’est engagé très jeune pour la justice climatique.  Il a participé aux négociations internationales des COP 24 et 25. Il comprend alors que les solutions ne seront pas trouvées ni mises en œuvre à ce niveau international car aucune mesure concrète n’y est décidée. C’est au niveau national que des mesures concrètes peuvent aboutir.
Or, en France, les objectifs de réduction de nos émissions de 40% d’ici 2030, ou la neutralité carbone en 2050 ne seront pas atteints si le rythme actuel ne change pas.
C’est pourquoi quatre organisations ont attaqué la France en justice pour inaction climatique en 2018. Il s’agissait de l’Affaire du siècle, pétition signée par plus de 2,3 millions de Français.
Épris de justice, Hugo Viel trouve normal que les pollueurs soient les payeurs ; les 10% de personnes les plus riches du monde sont responsables de 50% des émissions mondiales de CO2. Ce sont les plus pauvres qui subissent les pires conséquences de cette crise.
Autant attaché à la démocratie qu’à la justice climatique, Hugo Viel nous rappelle que l’initiative de la convention citoyenne pour le climat ne revient pas au président de la République mais à un collectif réunissant des militants écologistes, des Gilets jaunes et des acteurs du renouveau démocratique.
Si les résultats des combats sont parfois désespérants de lenteur, comme la création du fonds pour les pertes et dommages, il y a de réelles avancées comme la mobilisation contre le pipeline EACOP (East African Cride Oil Pipeline = oléoduc d’Afrique de l’Est.)
Mobiliser la société toute entière pour accélérer la transition et ne pas dépasser un réchauffement de 1,5° est un combat essentiel pour sauver l’avenir.
Chaque action, chaque choix, chaque dixième de degré comptent !
C’est tous ensemble qu’il faut s’attaquer aux chantiers de l’énergie, des industries polluantes, de notre modèle agricole, de la transformation des transports en commun, c’est tous ensemble qu’il faut transformer le monde.

Cet essai argumenté est remarquable de clarté, de rigueur et d’esprit de justice sociale. On aimerait que nos dirigeants tiennent des discours aussi responsables et généreux que celui d’Hugo Viel. Et plus encore qu’ils passent du discours aux actes.

Nadine Dutier 
(22/05/23)    



Retour au
sommaire
Jeunesse






Hugo VIEL, Climat : trop tard pour agir ?
La Martinière

Collection ALT
(Mars 2023)
32 pages - 3,50









Hugo VIEL,
24 ans, ingénieur en Énergie et Environnement, milite activement pour la justice climatique.