Retour l'accueil du site





Toni MORRISON

Home



À quel avenir peut prétendre un jeune homme noir de l'Amérique des années 50, ancien combattant de la guerre de Corée, qui a perdu ses amis d'enfance au combat et à qui il ne reste qu'une sœur au seuil de la mort ?

Secoué par une violence intérieure et une angoisse débordante, Franck, vingt-quatre ans, se révèle incapable d'entretenir une relation normale avec une femme.
Ce dont il se souvenait, c'était qu'en dépit du sérieux de sa mission, son anxiété était devenue incontrôlable dès que Lily avait refermé la porte derrière lui.

À 24 ans, il tente de noyer ses démons dans l'alcool et est embarqué par la police après un incident dont il ne se souvient pas et dont il n'est même pas certain qu'il ait existé. Il est enfermé dans un hôpital, ligoté.
Auparavant, on l'avait pourtant averti. En fait, lors de sa démobilisation, les médecins avaient été gentils et prévenants ; ils lui avaient dit que sa folie finirait par passer. Surtout, évitez l'alcool, avaient-ils ajouté.

Franck réussit à s'échapper et frappe à la porte d'un prêtre protestant qui va l'aider à fuir. Il doit, au plus vite, retrouver sa sœur gravement malade et veut ensuite rejoindre Lotus, la petite ville hostile de son enfance, dans laquelle il n'y avait rien à faire et qu'il s'était juré de quitter à jamais. C'est pourtant là que les deux jeunes gens vont tenter de se reconstruire.

Ce périple, de Seattle à Atlanta, est l'occasion pour Franck de se replonger dans ses souvenirs d'enfance et l'horreur de la guerre. Il est l'occasion, pour le lecteur, de revisiter une Amérique des années 50, puritaine et raciste, n'offrant qu'une vie de ségrégation, de privations et de violences aux personnes de couleur.
Aucun des biens transmis par le présent acte ne devra jamais être utilisé ni occupé par aucun Israélite ni aucun individu de race éthiopienne, malaise ni asiatique, à l'unique exception des employés de maison.

Toni Morrison concentre plus particulièrement son récit sur les violences qui s'expriment envers les Noirs américains et les femmes. Pour survivre, la communauté noire s'organise et développe une entraide, une solidarité sans faille.

Un récit très émouvant qui, par petites touches de la vie quotidienne et au travers de la relation qui unit un frère et une sœur, révèle l'immense souffrance de ces hommes et de ces femmes non considérés comme tels dans le contexte de l'époque.

Home, un roman très fort, à ne pas manquer.

Cécile De Ram 
(27/08/12)    



Retour
Sommaire
Lectures








Christian Bourgois

(Août 2012)
154 pages - 17

Traduit de l'anglais
(États-Unis)
par Christine Laferrière





Toni Morrison,
née dans l'Ohio en 1931, a reçu le prix Pulitzer pour Beloved en 1988 et le prix Nobel de littérature en 1993.



Découvrir sur notre site
Beloved