Retour l'accueil





Frédérique NIOBEY


Sur le toit



Une bande de copains se retrouve sur le toit d'un immeuble, la nuit. Ils sont douze et ils ont décidé de raconter, face caméra, un petit morceau de leur vie, une faille, une aspiration... une histoire importante qu'ils n'ont encore jamais confiée à personne. Dans le groupe, une fille manque à l'appel : Flora s'est-elle défilée ou son histoire ne peut-elle pas être dévoilée ?

L'auteur alterne les récits de vie avec le langage de l'image. On voit les jeunes gens, timides ou faussement assurés, s'approcher de la caméra :
Filme-moi tout au bord, ils verront que je n'ai peur de rien. Le garçon sourit, remue la tête, toujours sur un rythme à lui, ptt, tssch ptt tssch ptt tssch, ses lèvres battent. Son visage s'installe en gros plan ptt, tssch ptt tssch ptt tssch, et en surimpression apparaît cette phrase : l'histoire de Dek.

Frédérique Niobey utilise l'ellipse et l'écriture fragmentaire pour donner force à ces bribes du quotidien. Elle fait entendre la voix de ceux qui ont l'impression qu'on leur demande juste de se taire :
On entend partout qu'il faut faire quelque chose pour la jeunesse, c'est nous la jeunesse, ils n'ont qu'à commencer par nous écouter. Justement. Quoi ? Je ne crois pas qu'ils ont envie de nous entendre. Sois jeune et tais-toi ! C'est tout ce qu'ils nous demandent.

Un récit court et facile à lire qui livre avec énergie les cris, les secrets et les espoirs des jeunes gens d'aujourd'hui.

Enora Bayec 
(17/01/14)    



Retour au
sommaire
Jeunesse







Editions du Rouergue

doAdo
à partir de 13 ans
128 pages - 10,20




Découvrir sur notre site
un autre livre
du même auteur :
Trop loin la mer