Retour à l'accueil du site





Christophe LÉON


Frans 68


Louis est un professeur d’histoire à la retraite. Il vit seul, accompagné de son chien nommé Macron. En effet, son chien, un labrador noir, change de nom chaque fois qu’un nouveau président est élu. Il est passé de Sarko à Hollande avant de devenir Macron. Louis a divorcé de Julia qui était militante féministe et qu’il a rencontrée en 70. Ils n’ont pas eu d’enfant.

Louis a vécu Mai 68 quand il avait 20 ans. Il réalise que les slogans sont restés lettre morte. Il vit un quotidien empli d’habitudes et de désillusions jusqu’au jour où il découvre un article sur le cinquantième anniversaire de Mai 68 dans lequel il reconnaît la photo de Frans, une jeune femme dont il a été follement amoureux et avec qui il a vécu une relation bien particulière.

Le roman alterne entre le passé, chargé de la passion de Louis pour Frans, et le présent englué dans des habitudes sans objectifs précis. Cette photo a ravivé des souvenirs, des regrets et une envie folle de savoir ce qu’est devenue Frans qui a disparu en 68 sans que Louis ne sache ce qui avait pu se passer.

Il retrouve un ancien militant, Roland Fuentes, un des responsables du Comité Vietnam de base dont Louis a fait partie uniquement pour se créer une image de militant auprès de Frans. « Cependant Louis avait honte de sa traîtrise. Comment pouvait-il en être autrement quand on abandonnait en quelques semaines ses supposés idéaux ? En avait-il jamais eu ? N'était-ce pas pour Frans qu'il avait rejoint le Comité Vietnam de base ? Frans ? Il y avait peu pensé durant sa convalescence, mais à chaque fois le malaise était présent. Où était-elle ? Que faisait-elle ? Et Dick ? Louis refusait de se l'avouer, mais il n'avait été qu'un escroc. Mai 68 était un prétexte. Le destin l'avait puni. Comment renouer avec Frans et que lui dire s'il la retrouvait ? Le souhaitait-il d'ailleurs vraiment après ce qui s'était passé entre eux ? »

Roland Fuentes est dans un état pitoyable mais il contacte Bernard Izzo, un capitaine des Renseignements Généraux dans les années 70, qui aidera Louis à retrouver la trace de Frans.

Louis va de surprise en surprise et nous avec. Le roman est bien mené pour lever le voile sur tous les mystères qui entouraient Frans et l’aventure qu’elle a vécue Louis.

Les relations entre les personnages ainsi qu’entre les personnages et leurs chiens révèlent avec humour la personnalité de chacun. 

Le suspense est très bien maintenu jusqu’à la fin.  

Brigitte Aubonnet 
(08/10/21)    



Retour
Sommaire
Lectures







Christophe LÉON, Frans 68
Ramsay

(Août 2021)
224 pages 19






Visiter le site
de l'auteur :
www.christophe-leon.fr






Découvrir sur notre site
d'autres livres de
Christophe Léon :

Champion

Les mangues
resteront vertes


Pas bête(s) !

L’art de ne pas être
des moutons


La vie commence
aujourd’hui


Baba !