Retour l'accueil du site





Bertrand SANTINI & Laurent GAPAILLARD


Le Yark


Parmi tous les types de Monstres qui grouillent sur la terre, l’Homme est l’espèce la plus répandue. Il en est une autre, cependant, plus rare et moins connue.
C’est le Yark.

Ce monstre-là aime les enfants plus que tout. Il les déguste avec un plaisir non dissimulé. Mais attention, son estomac fragile ne tolère que les enfants sages !
Pour le Yark, les temps sont durs, les gredins et les sots, gavés de produits transformés, sont de plus en plus représentés dans la gente enfantine. Et le monstre, condamné à chercher inlassablement de petits anges, s’alimente mal, sa santé se fragilise. Il est en voie d’extinction.
Seule une solution miracle pourrait le tirer d’affaire. Peut-être, la liste du Père Noël… Elle pourrait l’aiguiller vers les enfants méritants ! Ni une, ni deux, le Yark la dérobe.
La première petite candidate est Charlotte.
“Excellente écolière, hygiène impeccable, prie Dieu tous les soirs, et en plus, elle débarrasse la table.”
Le Yark se régale d’avance mais il n’imagine pas un instant qui de lui ou de la fillette est le plus à craindre. Charlotte, moins naïve qu’il n’y paraît, ne s’en laisse pas conter et va se montrer d’une grande perversité.
Et le Yark n’est pas au bout de ses peines. Le deuxième enfant de la liste lui réserve une sale surprise. Quant à la petite Madeleine, elle va faire naître un bien étrange sentiment chez le monstre : manger un enfant lui apparaît soudainement répugnant. Le voilà en proie à un dilemme intérieur, coincé entre son dégoût et la faim qui le tenaille.
Cette expérience déroutante est le point de départ de changements profonds chez le pauvre Yark, bien malmené par les bambins. Il ne sera plus jamais le même.

Le texte est accompagné de très belles illustrations, au crayon noir, fines, abouties, poétiques. L’une d’entre elles, occupant une double page, est majestueuse. On y découvre une forêt envoûtante au cœur de laquelle des enfants martyrisent le Yark à terre, déliquescent.

Le récit, délicieusement irrévérencieux, poétique et élégant, plonge le lecteur dans un univers fabuleux au sein duquel des sentiments opposés s’affrontent dans une bataille sans merci, mais où l’amour et la gentillesse sont d’incontournables armes pour avancer, se découvrir et finalement se dépasser.

Voici un conte aussi irrésistible que caustique.
Un magnifique livre, à la couverture remarquable, pour se faire peur, s’émerveiller, réfléchir aussi, rire et surtout se faire plaisir.
Un conte à dévorer !

Cécile De Ram 
(29/11/21)    



Retour au
sommaire
Jeunesse







Grasset Jeunesse

(Octobre 2021)
Format 20 x 26 cm
80 pages - 17

À partir de 5 ans







Texte
Bertrand Santini


Illustration
Laurent Gapaillard





Découvrir sur notre site
d'autres livres de
Bertrand Santini :

L'étrange réveillon

Hugo de la nuit

Miss Pook et
les enfants de la Lune


Comment jai raté ma vie