Georges-Olivier CHÂTEAUREYNAUD,

Singe savant tabassé par deux clowns



Les amateurs de littérature fantastique et les admirateurs de Georges-Olivier Châteaureynaud vont être comblés par le recueil qui vient de paraître chez Grasset.
Onze nouvelles qui nous emmènent aux marges du réel, dans des univers troublants où tout n’est plus tout à fait comme ici sans être totalement différent, où des personnages qui nous ressemblent sont confrontés à des situations qui les étonnent mais auxquelles ils peinent à échapper. Toutefois, nombreux sont ceux qui résistent, s’arc-boutent, et trouvent une issue. La fin des nouvelles n’est jamais prévisible.

Au fil de ce recueil, l’auteur nous entraîne vers des contrées étranges : une vallée sacrée où vivent d’éternels adolescents, une villa perdue dans la mer et le brouillard, une cité venteuse pour des séjours provisoires près de Tanger, un château extravagant où l’on se rend en hélicoptère, une rue qu’un chauffeur de taxi recherche désespérément sur son plan…

Et dans tous ces lieux, des personnages plutôt ordinaires brutalement plongés dans des situations qui le sont moins. Le réel dérape… La mort rôde… Un personnage secondaire va finir égorgé, foudroyé, noyé, pendu ou fusillé mais en général, le narrateur, lui, parvient à sauver sa peau, troublé, secoué, perturbé par ce qu’il a vécu ou entrevu, mais rescapé du naufrage, survivant après le séisme.

D’une nouvelle à l’autre, Georges-Olivier Châteaureynaud nous promène entre l’enfer et le paradis – des enfers aux hôtesses trop accueillantes, des paradis dont on ne retrouve plus le chemin lorsqu’on les a quittés –, toujours avec une écriture superbe aux phrases ondulantes et soyeuses, aux mots précis, évocateurs, chargés d’émotions et de sensations, d’humour et de surprises. On se laisse embarquer, on plonge, on baigne dans une étrange atmosphère, on évolue comme l’ombre du narrateur dans un univers qui prend parfois des allures inquiétantes… Plus qu’un livre, c’est une suite de voyages. Attachez vos ceintures, les zones de turbulences ne manquent pas.

Serge Cabrol 



Retour
Sommaire
Lectures







Editions Grasset, 2005
370 pages
18,50 €




Vous pouvez lire
sur notre site

un entretien avec
G.-O. Châteaureynaud


et des articles
concernant
d'autres livres
du même auteur :

Au fond du paradis

Mécomptes cruels

Les intermittences
d'Icare


L'autre rive