Retour à l'accueil du site





Cookie ALLEZ

Mobile de rupture


Le roman de Cookie Allez suit le déroulement d'un repas : Les mises en bouche, Le menuet du menu, L'entrée, Le plat de résistance, Les desserts et pour finir L'addition.

La relation amoureuse de Régis et Sibylle se dévoile au fur et mesure du repas. Ils fêtent leur anniversaire de mariage, le troisième cette année, toujours dans le même restaurant de luxe, celui où ils ont vécu leur premier tête-à-tête cinq ans plus tôt. Sibylle nous parle de Régis : "Régis est un homme d'ordre. En lui, tout est bien rangé : d'un côté, la réalité que l'on évite de regarder de trop près; de l'autre, des rêves que l'on astique avec constance, autant pour soi-même que pour l'exportation. Il dispose aussi d'une cave où tout s'entasse vaille que vaille. Parfois un élément isolé du bric-à-brac - chagrin, désillusion, mauvais souvenir - fait irruption à la surface. Mais Régis a la formule magique pour que toutes les choses dérangeantes se glissent naturellement dans un placard." Ce temps, un peu hors du quotidien, est un moment de pause où Sibylle plonge en elle-même et regarde l'homme avec qui elle vit.

Nous sommes dans les pensées de Sibylle qui peu à peu nous révèle le secret qui hante sa vie et qu'elle cache toujours à son mari et ses réflexions sur l'artifice présenté dans les grands restaurants pour mettre en valeur les plats et les vins proposés : "Il fallait un gradé pour débiter autant de niaiseries ! gronde Sibylle entre ses lèvres. Les surenchères sémantiques des arts mineurs signent les errances du temps : moins il y a à dire, plus on parle. Le vide planqué sous des piles de mots. Avec ces émulsions en guise de purée, ces sauces réduites à un fumet et ces confettis de racines oubliées, ils auront une faim de loup en sortant, c'est certain !"

Le téléphone portable (le mobile du titre ?) est aussi invité au restaurant ce que supporte difficilement Sibylle.
Quel rôle va-t-il jouer ?
Le suspense est maintenu jusqu'à la fin du roman car tout peut basculer d'un moment à l'autre.

Nous retrouvons avec plaisir les thèmes de prédilection de Cookie Allez : la famille dans tout ce qu'elle peut avoir de nocif, les secrets de famille, les mensonges… Nous retrouvons aussi avec grand plaisir l'amour des mots et du jeu avec les mots que Cookie Allez manie avec brio. Elle avait d'ailleurs recueilli les expressions propres à chaque famille dans Les mots des familles.

Sibylle est restée longtemps célibataire et elle a rencontré Régis au moment où son parrain lui a légué une maison avec du mobilier de valeur et des travaux de rénovation à réaliser ce que pouvait prendre en charge Régis de par son métier. En vidant la maison, Sibylle va retrouver des papiers et des photos…

Cookie Allez continue son exploration des familles sous des angles différents à chaque fois. Comment vit-on avec son passé, ses doutes, le problème de son origine, de l'abandon et de la durée des relations..?

Sibylle a toujours eu du mal à exister. Pourquoi ? Y arrivera-t-elle un jour ?

Un moment de lecture très agréable porté par le thème et par l'écriture. De très beaux passages au fil des lignes comme celui sur le hasard : "Le hasard le plus bête, celui que les statisticiens ne sauraient mettre en équations à tiroirs multiples ni les prophètes en intuitions géniales, n'a cure des mortels dont il précède la destinée. On peut toujours essayer de le doubler sur son propre terrain, de le prendre à son petit jeu de dupes, et c'est parfois plaisant, il finit toujours par avoir raison. Sans aucune raison valable. Un pervers ingouvernable ! Tout juste bon à exciter l'imagination."

A lire et à déguster comme un bon repas.

Brigitte Aubonnet 
(19/03/14)    



Retour
Sommaire
Lectures








Buchet-Chastel

(Février 2014)
240 pages - 15









Cookie Allez
est née et vit à Paris.
Mobile de rupture est son septième livre publié chez le même éditeur.








Découvrir sur notre site
d'autres livres
du même auteur :

L'arbre aux mensonges

Sans sucres ajoutés

Les mots des familles