Retour à l'accueil du site





Deon MEYER


Cupidité


Deon Meyer poursuit sa dénonciation de la corruption en Afrique du Sud. Dans La proie, il évoquait la présidence de Jacob Zuma (obligé de démissionner en 2018 avant d’être incarcéré) et ça ne s’est pas beaucoup arrangé depuis, son successeur ayant été mis en cause dans une affaire d’argent volé et menacé en 2022 par une procédure de destitution (qui n’a pas abouti !).

Une fois encore, nous retrouvons Benny Griessel et Vaughn Cupido, capitaines des Hawks, une unité d’élite de la police sud-africaine, personnages récurrents de Deon Meyer, incorruptibles et très déterminés, deux qualités qui les plongent parfois dans de fâcheuses situations.
Très bavards lorsqu’ils patrouillent ensemble, nous partageons leurs soucis de couples, d’argent ou de régime alimentaire, ce qui fait baisser les tensions, donne de la légèreté au roman et nous montre une face émouvante des deux héros.

Cupidité démarre très fort avec une scène d’action pleine de bruit et de fureur entre braqueurs et policiers. Griessel et Cupido y participent et, comme d’habitude, prennent beaucoup de risques. Ils aiment leur métier et le font bien. Mais ce n’est pas l’avis de tout le monde, surtout dans certaines hautes sphères corrompues de la police.

Ils sont convoqués devant une commission de discipline. « Non seulement vous êtes coupables d'insubordination, mais vous avez porté le discrédit sur vous-mêmes, vous avez discrédité les Hawks, et vous avez entaché la réputation des services de la police sud-africaine. Vous avez mis notre ministre dans l'embarras et, s'il l'avait appris, notre président en aurait été profondément affecté. »
Il faut dire qu’au cours d’une enquête (racontée dans La proie) sur un assassinat maquillé en suicide, ils ont réussi à identifier les coupables, les localiser, les désarmer et les menotter à leur véhicule. Manque de chance, il s’agissait de membres de l’Agence de sécurité nationale en opération officielle. On leur avait pourtant ordonné de cesser l’enquête…
Griessel et Cupido sont rétrogradés au grade de lieutenants, exclus des Hawks, mis en congé sans solde pendant un mois et demi avant d’être affectés dans un trou perdu pour plusieurs mois...

Parallèlement aux aventures et mésaventures des Hawks, nous rencontrons très vite Sandra, agente immobilière à Stellenbosch, confrontée à des problèmes financiers. L’immobilier s’est effondré dans la ville et elle n’arrive plus à payer les frais de scolarité de ses filles, les traites de la voiture, le crédit de la maison… Et voilà qu’un homme appelle pour lui confier la vente d’un vaste domaine viticole qui lui fait espérer une commission réglant tous ses soucis.
« Jasper Boonstra, l'ancien P.D.G. de Schneider-Kônig. Le plus grand escroc dans l'histoire de ce pays. Dit-on. Car il n'a pas été reconnu coupable, ni même déjà mis en examen. Ses fraudes étaient tellement compliquées, imbriquées dans d'innombrables transactions, tissées dans une toile d'araignée de filiales et de sociétés-écrans, que l'on suppose qu'il n'existe pas en Afrique du Sud d'équipe d'avocats ou de policiers dotés de l'expertise ou de l'expérience nécessaires pour démêler l'ensemble. »
C’est aussi l’homme le plus détesté de la ville car c’est à Stellenbosch que se trouve le siège de Schneider-König dont les actions ont chuté en un jour avec des conséquences pour les actionnaires mais aussi pour les employés. C’est donc lui le responsable de l’effondrement de l’immobilier et des difficultés de Sandra mais elle ne peut pas se permettre de refuser une aussi grosse affaire même si les conditions et les pressions pour assurer la confidentialité de l’opération sont draconiennes. La relation entre Boonstra et Sandra est un véritable duel…

Pendant ce temps, Griessel et Cupido font de la musique et de la peinture en attendant leur nouvelle affectation… qui arrive beaucoup plus tôt que prévu. À peine quinze jours après leur passage en commission, ils sont affectés à Stellenbosch. Ce n’est pas le trou perdu qu’ils craignaient mais une petite ville pas très loin de chez eux.
Ils y sont chargés d’enquêter sur la disparition d’un étudiant, jeune génie en informatique, qui s’est volatilisé au grand dam de se mère à qui il téléphone habituellement tous les jours.

Bien sûr ce n’est pas le hasard qui a envoyé les ex-Hawks à Stellenbosch. Leur histoire va finir par croiser celle de Sandra et Boonstra mais quand, comment, pourquoi ? Suspense…

Sandra est un beau personnage que nous avons plaisir à suivre dans un combat courageux pour assurer la vie de sa famille par tous les moyens ; Jasper Boonstra est un escroc odieux à souhait malgré quelques failles qui le rendraient presque humain ; et les deux Hawks sont fidèles à eux-mêmes, attentifs à leurs vies conjugales et toujours obsédés par leur conception d’une police efficace, honnête et indépendante d’un pouvoir corrompu. Deon Meyer a encore réussi un roman passionnant, riche en informations sur la vie économique et politique de son pays.

Serge Cabrol 
(16/01/23)    



Retour
Sommaire
Noir & polar







 Deon MEYER, Cupidité
Gallimard / Série noire

(Octobre 2022)
592 pages - 20



Traduit de l'afrikaans
par Georges Lory








Deon Meyer,
né en 1958 en Afrique du Sud, journaliste, scénariste et réalisateur, a déjà publié une quinzaine de romans traduits dans une trentaine de pays et reçu plusieurs prix littéraires.


Bio-bibliographie sur
Wikipédia








Retrouver sur notre site
d'autres roman de
Deon Meyer :


La proie



La femme
au manteau bleu