Retour à l'accueil





Claire GRATIAS


Mortel printemps


Voilà un suspense très fort qui commence dès les premières pages. En effet, dès le début du roman nous apprenons que quelque chose d’extraordinaire va arriver. Vadim est un adolescent qui a un père très exigeant et dévalorisant. Il ne cesse de dire à Vadim qu’il n’a que de mauvaises intentions et deviendra un voyou. Il ne voit que le négatif dans son fils. Vadim aimerait devenir paysagiste comme le père d’Hugo qui l’a pris en stage mais ce n’est pas du goût de son père. Vadim est très lié à Hugo et Rémi ; leur trio sera rejoint par Léa. L’amitié entre eux quatre survivra-t-elle à une fin de journée où rien ne se passe comme ils l’auraient imaginé ?

Julie Tavernier, une professeure de mathématiques est sympathique et très pédagogue. Tout le mode l’apprécie. Un soir, les trois amis et Léa trouvent une pochette qu’elle a oubliée sur sa chaise et qui est tombée par terre. Vadim l’ouvre : elle contient mille euros en liquide. Il décide de porter la pochette chez Julie Tavernier mais il n’imagine pas ce qu’il va découvrir en arrivant chez elle.

Cette soirée et les jours qui suivent sont un enchainement de situations plus complexes les unes que les autres.

Julie Tavernier est morte chez elle mais que s’est-il passé ?
« Durant toute cette journée, Rémi, Léa et lui ne parlèrent que de Vadim. Ne pensèrent qu'à lui. Comment allait-il ? Où en était-il ? Qu'avait-il raconté aux flics ? Pourquoi s'était-il enfui ? Continuer à être dans l'ignorance les minait. Ils nourrissaient tous les trois le secret espoir d'un coup de fil. Hugo surtout. Après tout, c'était lui que Vadim avait appelé quand il se trouvait encore sur l'île d'Aix. Une même question les taraudait : quand allaient-ils enfin apprendre ce qui s'était passé ? Ils tâchaient de calmer leurs angoisses en se répétant que ce n'était plus qu'une question d'heures. »

Toute l’enquête à mener, les questionnements sur l’amitié, les relations des adolescents avec leurs parents, sont évoqués avec beaucoup de justesse. Le suspense est maintenu jusqu’au bout et les rebondissements ne cessent de nous surprendre.

Le roman aborde avec beaucoup de finesse tout le rôle de l’amitié pour les adolescents ainsi que les questions qui ne manquent pas d’arriver : Peut-on toujours se faire confiance et jusqu’à quelles limites ? « Un ami, c’est quelqu’un avec qui on serait heureux de faire un mauvais coup. » Est-ce vraiment la seule définition possible ?

C’est un roman qui passionnera les adolescents en mêlant réflexions, enquête et suspense. Alterne avec le récit un journal d’écriture, réalisé de nombreuses années après par l’un de ces adolescents devenu adulte.

Brigitte Aubonnet 
(23/06/21)    



Retour au
sommaire
Jeunesse






Claire  GRATIAS, Mortel printemps
Le Muscadier

Collection Rester vivant
356 pages - 16,50 €





Claire Gratias
a publié, depuis 2004, plus d’une trentaine d’ouvrages pour la jeunesse.



Découvrir sur notre site
d'autres livres
de Claire Gratias :

Une sonate pour Rudy

Breaking the wall

Le signe de K1

L’été où j’ai vu le tueur

Je voulais juste être libre

Marre d’être sage !